in

Pourquoi les serpents muent-ils ?

Crédits : iStock
Pourquoi les serpents muent-ils ?
noté 5 - 2 votes

La mue est un phénomène naturel que l’on observe chez les reptiles et les arthropodes. Ils perdent alors leur ancienne peau pour en fabriquer une nouvelle. Mais à quoi sert cette mue ? Combien de temps dure-t-elle ? Quels sont les signes annonciateurs ? On vous dit tout.

Une mue indispensable pour grandir

Contrairement à nous, la peau des reptiles, comme le serpent ou le lézard, n’est pas élastique. Constituée d’écailles soudées entre elles, leur peau a besoin de se renouveler pour permettre au corps de grandir. En effet, au fil de la croissance, qui dure toute la vie pour un reptile, elle devient trop petite pour le corps de l’animal et doit donc être changée régulièrement. Imaginez, à 30 ans, vous habiller avec les vêtements que vous portiez à votre naissance ! Impensable, non ?

Lorsque le serpent est jeune et en pleine croissance, les mues sont plus régulières que lorsqu’il vieillit. Un jeune serpent muera environ une fois par mois alors qu’un serpent adulte ne muera que 3 à 4 fois par an.

Comment se déroule la mue ?

Plusieurs signes peuvent vous avertir de la prochaine mue d’un serpent. Tout d’abord, il présente une nette perte d’appétit, puis son ventre devient rosé. Enfin, ses couleurs se ternissent et ses yeux deviennent blancs, voire bleutés. Durant cette période, le serpent peut également se montrer particulièrement apeuré, du fait de sa presque cécité.

Au moment où le serpent retrouve sa couleur d’origine et que ses yeux redeviennent noirs, la mue est proche. Pour muer et retirer sa vieille peau, le serpent frotte son museau sur une surface dure et rugueuse, comme une pierre, pour décoller les premières écailles. Ayant créé une ouverture, il peut ensuite retirer la peau tout entière. Il retourne alors sa vieille peau comme une chaussette et se retrouve avec une peau toute neuve.

Combien de temps dure la mue ?

La période de mue dure une à deux semaines, à partir des premiers signes jusqu’à la perte de la peau. L’étape où le serpent refuse de s’alimenter dure entre 5 à 10 jours. Celle où il perd ses couleurs et sa vue jusqu’à sa repigmentation dure 4 jours.

Enfin, la mue proprement dite est très rapide puisqu’elle ne dure que quelques minutes, voire quelques heures.

Source

Vous aimerez aussi :

Mais pourquoi n’y a-t-il pas de serpents en Irlande ?

La queue des lézards repousse-t-elle vraiment ?

3 conseils pour choisir son premier serpent