in

Comment apprendre à nager à son chien : 3 étapes à suivre

Crédits : iStock

Lorsque l’été pointe le bout de son nez et que la canicule est au rendez-vous, il n’y a rien de plus agréable que de se rafraîchir dans une piscine, un lac ou encore la mer. Et ça vaut aussi pour les chiens ! Seulement, avant d’encourager votre toutou à sauter dans l’eau, mieux vaut s’assurer qu’il ne risque pas de se noyer. Eh oui, tous les chiens ne savent pas naturellement nager ! Voici donc quelques conseils pour lui apprendre à se sentir comme un poisson dans l’eau. 

Apprendre à nager à votre chien : trois étapes à suivre

1. Faites-le entrer dans l’eau

Commencez par jouer à proximité du plan d’eau. Lancez le jouet de votre chien dans l’eau peu profonde afin qu’il se familiarise avec cette sensation tout en ayant pied. Cela lui permettra d’associer l’eau à quelque chose d’agréable.

Si jamais votre chien a peur de sauter à l’eau, tentez de l’attirer avec un jouet dans les flaques et autres endroits peu profonds jusqu’à ce qu’il soit complètement à l’aise. Au fur et à mesure qu’il gagne en confiance, lancez son jouet de plus en plus loin.

À noter que cela peut prendre plusieurs séances avant qu’il puisse vaincre sa peur. Mais ne le poussez jamais, au grand jamais, dans l’eau s’il n’en a pas envie.

2. Soutenez-le doucement sous le ventre

Si votre chien ne se sert que de ses deux pattes avant pour nager et qu’il ne sait pas quoi faire de ses pattes arrière, c’est qu’il a besoin de prendre quelques cours de natation.

Pour commencer, entrez dans l’eau avec lui et placez votre main sous son ventre. Ensuite, laissez-le s’accoutumer à ces nouvelles sensations. Il finira par comprendre comment nager correctement, le tout sans paniquer. Au début de leur apprentissage, de nombreux chiens ont tendance à essayer de s’agripper à la surface de l’eau. Si c’est le cas de votre chien, faites en sorte de le calmer en retournant là où il a pied et félicitez-le lorsqu’il y parvient.

Pour encore plus de sécurité, n’hésitez pas à lui faire porter un gilet de sauvetage. En effet, cet accessoire offre une flottabilité supplémentaire, ce qui peut contribuer à mettre votre chien plus en confiance. De plus, vous pouvez également attacher une laisse ou une longe à son gilet de sauvetage pour le garder sous votre contrôle et l’empêcher d’aller trop loin.

chien eau nage
Crédits : iStock

Bon à savoir : un chien bon nageur utilise ses quatre pattes, évolue dans l’eau avec la tête hors de l’eau et a une respiration normale, le tout sans éclaboussures.

3. Montrez-lui comment sortir de l’eau

Une fois que la séance de natation est terminée, montrez à votre chien comment et par où sortir de l’eau et revenir sur la terre ferme. Attention, cette étape est d’une importance cruciale ! Cela pourrait éviter la noyade à votre toutou s’il venait à entrer dans l’eau après avoir échappé à votre surveillance.

Pour l’aider à reconnaître l’endroit par où sortir de la piscine par exemple, placez un marqueur visuel à proximité des marches ou de la rampe de sortie. Il peut s’agir d’une grande plante en pot ou d’un drapeau.

Les précautions à prendre

Pour que votre chien puisse apprendre à nager en toute sécurité, veillez à :

  • Vous assurer que l’eau n’est pas trop froide.
  • Le faire nager au minimum 2 heures après son repas. Cela permettra d’éviter les ballonnements et, plus grave, les retournements d’estomac.
  • Faire des séances courtes (pas plus de 15 minutes) afin d’éviter qu’il ne se fatigue. En effet, la nage a tendance à épuiser rapidement nos amis canins. De plus, certains chiens, notamment ceux au museau aplati (Boxer, Bulldog, Carlin…) ou ceux à pattes courtes (Basset, Teckel…) peuvent avoir du mal à garder la tête hors de l’eau et se fatiguent donc très vite.
  • Prendre des pauses fréquentes.
  • Faire attention aux coups de soleil. Les chiens au pelage clair ou aux poils très courts sont particulièrement exposés.
  • Le rincer à l’eau douce après la baignade. En effet, le chlore présent dans les piscines peut irriter sa peau et ses yeux et les bactéries présentes dans les lacs et rivières peuvent le rendre malade. De même, veillez à bien le sécher, notamment au niveau des oreilles et de la queue.
  • Ne jamais le laisser dans l’eau sans surveillance, même une minute.

Source

Vous aimerez aussi : 

Grosses chaleurs : 15 astuces pour rafraîchir votre chien

Période de fortes chaleurs : les risques pour votre chien

Top 10 des races de chiens qui aiment l’eau… Et qui sont de très bons nageurs !