in

Mon chien a des tiques : que faire ?

Crédits : iStock

Une simple balade en forêt et voilà que votre toutou préféré est couvert de tiques. Comment les enlever ? Avec quoi ? Quels sont les risques ? On vous explique tout.

Les tiques appartiennent à la catégorie des arachnides acariens. Malgré leur petite taille, elles sont dangereuses autant pour le chien que pour l’homme, car elles transmettent de nombreuses maladies, la plus connue étant la maladie de Lyme. Cette maladie peut provoquer de graves complications neurologiques et articulaires. Une piqûre de tique n’est donc pas à prendre à la légère.

D’où viennent les tiques ?

Les tiques vivent au sol la plus grande partie de leur vie, contrairement à une idée reçue qui voudrait que les tiques tombent des arbres. Elles attendent la plupart du temps un hôte sur lequel s’accrocher et se nourrir de son sang.

Les tiques peuvent vivre dans des milieux humides ou dans des milieux secs en fonction de leur espèce. On peut donc les trouver partout. Mais les forêts sont tout de même propices à leur développement et c’est bien souvent lors des balades et randonnées que les « proies » se voient affublées de tiques.

Les animaux représentent des hôtes particulièrement faciles à piquer pour les tiques. Elles arrivent en effet plus facilement à s’accrocher grâce à leurs poils. Une fois installées, c’est un jeu d’enfant de parvenir jusqu’à leur peau et de se régaler.

Comment les enlever ?

Le tire-tiques est la solution la plus sûre pour enlever une tique. Il suffit de faire glisser l’abdomen de la tique dans la fente du crochet et de tourner lentement dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. La tique se détache alors toute seule. Il est alors important de bien l’écraser afin de s’assurer qu’elle n’ira pas à la recherche d’un nouvel hôte (c’est solide une tique !).

pince à tique
Crédits : iStock

Si, lors de l’extraction de la tique, la tête reste enfoncée dans la peau, pas de panique. La tique ne peut pas se reformer. Cela engendrera simplement la formation d’un petit kyste qui se résorbera tout seul. Attention quand même à le surveiller de temps en temps pour éviter l’infection.

Comment protéger son chien ?

Afin de s’assurer que les tiques n’aient pas la judicieuse idée de s’accrocher aux poils de votre fidèle ami, le plus efficace reste l’administration d’un anti-tiques. Il en existe sous plusieurs formes, en comprimés ou en pipettes. Des colliers anti-tiques peuvent également être une solution pour les tenir à distance.

Ces produits se trouvent en animalerie ou chez le vétérinaire. Le traitement contre les tiques doit être réalisé une fois par mois, en particulier d’avril à novembre où la prolifération de ces petits acariens est la plus forte.

Source

Vous aimerez aussi :

5 astuces naturelles pour vous protéger des tiques

Top 10 des astuces anti-moustiques les plus efficaces

Tiques : 5 astuces naturelles pour les éradiquer de votre jardin