in ,

Chasse : 3 accessoires indispensables pour protéger votre chien

Crédits : alexei_tm / iStock

Durant la période de chasse, qui a lieu de l’automne au printemps (voire toute l’année dans certains départements français), les chasseurs et les promeneurs doivent se partager la nature. Et, malheureusement, cela donne régulièrement lieu à des accidents, souvent mortels. Mais il n’y a pas que les humains et les animaux d’élevage qui en sont victimes, les chiens aussi sont parfois la cible des chasseurs, ces derniers les confondant avec du gibier. Ainsi, pour éviter que votre chien ne se prenne une balle, adoptez ces quelques précautions lors de vos promenades !

Bon à savoir : en matière de sécurité, il est important de penser à votre chien mais également à vous ! De fait, n’hésitez pas à porter des vêtements colorés lors de vos balades en nature, mais également à faire du bruit (chanter, parler, siffler…) de façon à ce que les chasseurs vous repèrent immédiatement.

1. Le gilet réfléchissant

Le gilet jaune n’est pas réservé aux cyclistes, aux travailleurs ni même aux manifestants, les chiens aussi peuvent le porter ! Et rassurez-vous, nul besoin de transformer vous-même l’un de vos gilets réfléchissants afin de l’adapter à la taille de votre chien, il en existe déjà des tout faits disponibles à l’achat dans n’importe quel animalerie.

Bien entendu, rien ne vous oblige à le choisir jaune. Il peut être orange, rose ou même vert, du moment qu’il est repérable de loin. Et qu’il ne gêne pas votre chien dans ses mouvements. L’objectif ? Avertir les chasseurs qu’il ne s’agit pas d’un animal sauvage mais bien d’un chien !

À noter que si l’option du gilet réfléchissant ne vous enchante pas, vous pouvez également opter pour un collier fluorescent, un bandana ou pour tout autre accessoire voyant. Le principal est de bien penser à en équiper votre chien avant votre départ en promenade !

2. La laisse

Même s’il est plus agréable, pour vous autant que pour votre chien, de le laisser en liberté lors de vos balades en forêt ou en campagne, il est vivement recommandé de le tenir en laisse en période de chasse.

chien promenade
Crédits : iStock

La raison ? Éviter qu’il ne s’éloigne trop de vous et qu’il soit pris pour un loup ou un sanglier par les chasseurs. En effet, si ces derniers remarquent une présence humaine à proximité immédiate de votre chien, ils risquent moins de le confondre avec une proie potentielle.

3. Le grelot

Tout comme le gilet réfléchissant, le grelot (ou la clochette) accroché au collier ou au harnais de votre chien est un gage de sécurité. Il permet d’alerter les chasseurs sur la présence d’un chien dans le secteur. Ils se montreront alors d’autant plus vigilants avant de tirer (enfin, normalement…).

À noter que le grelot est également utilisé par les chasseurs eux-mêmes. En effet, ils en équipent leurs chiens de chasse afin de les localiser lors des battues.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :