in

Certaines personnes ont plus de risques de se faire mordre par un chien que d’autres : découvrez si vous en faites partie !

Crédits : iStock

Selon une étude britannique publiée dans le British Medical Journal, les hommes ainsi que les personnes dépressives auraient plus de risques de se faire mordre par un chien.

L’instabilité émotionnelle en cause

L’étude, qui s’est appuyée sur un panel de 385 foyers anglais, révèle que les personnes souffrant d’instabilité émotionnelle, comme les personnes dépressives, stressées, anxieuses, irritables ou alcooliques sont plus enclines à se faire mordre par un chien.

Il en est de même pour les hommes dont l’explication réside peut-être dans la stature, qui est généralement plus impressionnante que celle des femmes. De plus, les femmes sont plus à même d’éprouver de l’empathie et donc de percevoir les signaux de communication émis par les chiens.

Toutefois, les auteurs de l’étude ne se risquent à formuler aucune hypothèse.

chien mordille humain
Crédits : iStock

Un nombre de morsures sous-estimé

Un quart des personnes interrogées ont déclaré avoir déjà été mordues par un chien au cours de leur vie. Et seules 0,6 % d’entre elles se sont rendu aux urgences pour se faire soigner.

Ce nombre important de personnes mordues montre que les statistiques concernant les personnes victimes de morsures de chiens sont biaisées en Angleterre. En effet, elles se basent uniquement sur le nombre d’hospitalisations suite à des morsures. En réalité, de nombreuses personnes mordues ne se rendent jamais à l’hôpital.

Vous aimerez aussi :

C’est prouvé, les Chihuahuas sont plus agressifs que les Pitbulls

9 choses à ne surtout pas faire à votre chien

Top 10 des races de chiens considérées comme les plus “dangereuses”