in

Comment bien nourrir son furet ?

Crédits : iStock

Le furet est un animal strictement carnivore qui ne bénéficie pas d’une digestion très efficace à cause d’un appareil digestif court. S’il vivait à l’état sauvage, le furet mangerait ses proies fraîchement tuées et en entier (griffes, os, poils…). Mais, étant un animal domestique, ce petit mustélidé a besoin d’une nourriture adaptée et riche en protéines animales.

Les besoins nutritionnels du furet

Le furet doit être nourri exclusivement de protéines animales (pas moins de 32 % par ration), de lipides provenant de graisses animales (22 % minimum) et d’hydrates de carbone (20 %). À l’inverse, son alimentation doit exclure les fibres végétales (1,5 % maximum), qu’il ne parvient pas à digérer. De plus, sa digestion est courte et n’excède pas les 4 heures. Il est donc essentiel de proposer à son furet une nourriture de qualité afin de faciliter son assimilation.

Par ailleurs, il est recommandé de fournir au furet plusieurs sortes de nourriture afin de l’habituer à une alimentation variée. Donnez-lui environ 4 repas par jour ou laissez-lui sa nourriture en libre-service, celui-ci étant capable de s’autoréguler. Il est également indispensable de lui laisser un bol d’eau fraîche en permanence à disposition.

furet
Crédits : iStock

Quelle nourriture lui donner ?

Vous pouvez faire le choix de nourrir votre furet en fonction de 3 types d’alimentation :

  • L’alimentation naturelle : la viande fraîche prédécoupée et crue est l’aliment indispensable pour garantir une bonne santé à son furet. Mais vous pouvez également avoir recours à des proies entières et congelées.
  • L’alimentation industrielle : les préparations pour furets sont nombreuses dans les rayons des animaleries. Privilégiez les aliments secs (les croquettes), qui favorisent une bonne hygiène des dents et des gencives.
  • L’alimentation pour chatons : jusqu’à l’âge de 4 ans, le furet peut être nourri avec des croquettes pour chatons, riches en viandes et faibles en glucides.

Attention, un furet a pour habitude de cacher sa nourriture afin de pouvoir la manger plus tard. Afin d’éviter que votre furet ne tombe malade à cause d’un aliment rance dissimulé sous le canapé, veillez à lui donner ses repas uniquement lorsqu’il est dans sa cage.

Vous aimerez aussi :

6 conseils pour bien prendre soin de son furet

Mon furet tousse, pourquoi ?

7 choses à savoir avant d’adopter un furet