in

Quels sont les besoins nutritionnels du chat ?

Crédits : iStock
Quels sont les besoins nutritionnels du chat ?
noté 5 - 3 votes

Le chat adulte a des besoins nutritionnels spécifiques qui doivent s’intégrer à une alimentation variée et équilibrée. Pour éviter les carences, il est important de diversifier les menus de son chat afin de lui apporter tout ce dont il a besoin, et ce en fonction de son âge, de son mode de vie et de son état de santé.

Les protéines

Le chat est un carnivore, c’est un fait. Il nécessite donc des apports élevés en protéines (entre 30 et 40 % de la ration quotidienne), pour lui assurer une bonne santé ainsi que pour la beauté de son pelage. En effet, des protéines animales de qualité, à haute valeur nutritionnelle (muscles, cœur, foie, œuf…), sont essentielles dans l’alimentation de nos félins. Une carence en protéines peut engendrer des problèmes de peau, notamment une chute de poils ou encore un poil terne.

Crédits : iStock

Les acides aminés

Les acides aminés, comme la taurine et l’arginine, sont indispensables pour le chat. Étant donné qu’il ne parvient pas à toutes les synthétiser, il est donc essentiel de lui en apporter dans son alimentation. En cas de carence, cela peut provoquer des troubles cardiaques, oculaires ou encore urinaires.

Les glucides et lipides

Les lipides ou acides gras, tels que les omégas 3 ou les omégas 6, sont source d’énergie pour le chat. Présents dans les graisses animales et les huiles végétales, ils permettent notamment au poil de briller et à la peau d’être élastique. Ils favorisent également la cicatrisation.

Quant aux glucides, ou sucres lents, qui sont notamment présents dans l’amidon qui compose les céréales (blé, riz, maïs…), les pâtes ou encore les pommes de terre, ils doivent également être intégrés à l’alimentation du chat.

Crédits : iStock

Les vitamines

Les vitamines essentielles à l’alimentation du chat, qui sont les vitamines A, B, D, E, K, H, doivent être sagement dosées. En cas de carence, des troubles de la vision et de la peau peuvent apparaître alors qu’en cas d’excès, le chat peut devenir complètement apathique.

Les sels minéraux

Pour sa croissance et la protection de ses os et de ses muscles, le chat nécessite des apports en sels minéraux : calcium, sodium, potassium, magnésium, phosphore, zinc, cuivre… Tout comme les vitamines, les sels minéraux doivent faire l’objet d’un dosage minutieux. En cas de carence ou d’excès, le chat peut présenter des faiblesses musculaires, des troubles urinaires et digestifs ou encore une dépigmentation du poil.

Sources : Yummypets ; Doctissimo

Articles liés

7 conseils pour bien nourrir son chat

Quelle est la meilleure alimentation pour mon chat : boîtes ou croquettes ?

7 aliments qu’il ne faut surtout pas donner aux chats et aux chiens