in ,

Chaque année, 10 000 dauphins sont secrètement tués en France

Crédits : iStock
Chaque année, 10 000 dauphins sont secrètement tués en France
noté 5 - 2 votes

L’ONG de protection des océans Sea Shepherd a récemment fait une révélation fracassante : des milliers de dauphins seraient tués chaque année au large des côtes françaises. En cause ? La surpêche.

Une vidéo choc

C’est par la publication d’une vidéo choc intitulée “Comment la France extermine ses dauphins” que l’ONG Sea Shepherd a révélé au grand jour le massacre de 6 000 à 10 000 dauphins chaque année en France, au large de la Vendée et de la Charente-Maritime.

Les cétacés sont faits prisonniers par les filets de pêche des chalutiers pélagiques (avec un filet remorqué en entonnoir) et des chalutiers industriels. Lorsque les pêcheurs remontent leurs filets la nuit, la plupart des dauphins sont déjà mort noyés et ceux encore en vie ne sont pas rejetés à la mer mais sont laissés agonisants sur les bateaux ou sont découpés en morceaux vivants. C’est ce qui est montré dans cette vidéo : l’un des deux dauphins remontés à bord émet des sifflements de détresse que l’on peut entendre. Mais il ne sera pas remis à la mer et personne ne lui viendra en aide. Une fin bien triste pour cet animal si sociable et si gentil.

Une pêche “accidentelle”

Le pic de cette surpêche se situe principalement entre janvier et mars. La raison est simple : les pêcheurs visent avant tout le bar, ce poisson très prisé qui se reproduit justement durant cette période. Et c’est de façon accidentelle que les dauphins viennent se prendre dans leurs filets.

Ce qui est mis en cause est surtout la technique de pêche. En effet, les navires utilisent la technique “en boeuf”, qui consiste à tendre de gigantesques filets dans l’eau et à les traîner par deux bateaux afin de récupérer un maximum de poissons. Malheureusement, les dauphins sont également des habitants de l’océan…

Crédits : iStock

Une population en péril

Le problème, ce n’est pas seulement le mal fait gratuitement aux dauphins, mais c’est bel et bien le risque que d’ici quelques années la France n’en compte plus aucun. En effet, ces petits cétacés ne se reproduisent pas beaucoup et ont de plus en plus de mal à se nourrir à cause de la surpêche. De plus, la pollution des océans devient de plus en plus mortelle pour eux.

Afin d’éviter la baisse de la population de dauphins jusqu’à une disparition totale, un groupe de travail désigné par l’État a pour mission, depuis 2016, de plancher sur le sujet. L’une des propositions effectuées est d’éloigner les dauphins des zones de pêche à l’aide d’un mécanisme sonore émettant des ondes pouvant être perçues par les dauphins. Pour l’instant, ce dispositif n’en est qu’à l’état d’expérimentation.

Crédits : Mariamichelle/Pixabay

Que peuvent faire les consommateurs pour lutter contre la pêche des dauphins ?

Comme le préconise Sea Sheperd, chacun d’entre nous peut commencer par manger moins de poisson afin de limiter la surpêche.

Vous pouvez aussi boycotter la consommation des petits poissons ainsi que ceux issus de la pêche au chalut. Si vous souhaitez absolument manger du poisson, vérifiez donc qu’il a bien été pêché à la ligne.

Sources : Le Monde ; Sea Shepherd

Articles liés

Espagne : un bébé dauphin s’échoue sur une plage, les vacanciers le tuent en voulant le prendre en photo

Les dauphins eux aussi s’appellent par leur nom

VIDÉO : un dauphin blessé demande de l’aide à un plongeur. Incroyable !