in

Les 7 îles aux animaux les plus célèbres

Crédits : CSITDMS/Pixabay

Certaines îles de la planète se sont vues envahir par des animaux. Certains s’intègrent parfaitement à l’écosystème, d’autres le détruisent, car ils sont considérés comme nuisibles. D’autres encore sont une si grande attraction pour les touristes qu’ils mettent les autres espèces en danger. Voici un top 7 des îles colonisées par les animaux.

1. L’île aux cochons

Une île située dans les Bahamas est connue sous le nom de « L’île aux cochons » et attire de nombreux touristes chaque année. En effet, cette île abrite comme seuls habitants, depuis plus de 50 ans, des cochons vivant en totale autarcie.

Leur particularité est qu’ils adorent nager en direction des bateaux de touristes pour réclamer à manger. Mais cette petite manie a valu, il y a quelques mois, à une grande partie de la population de cochons de l’île de mourir intoxiquée par des touristes imprudents ou volontairement sadiques. En effet, certains n’hésitent pas à leur donner de la nourriture avariée ou carrément des substances nocives telles que l’alcool.

île aux cochons
Crédits : larsen9236/Pixabay

2. L’île aux chats

Sur l’île d’Aoshima, au Japon, les chats sont six fois plus nombreux que les humains. Cette surpopulation de félins est due à l’importation de nombreux chats plusieurs années auparavant ayant comme mission de neutraliser les souris destructrices des cultures de vers à soie. Ces cultures ont disparu, les chats sont restés.

Nombreux sont les touristes qui aiment vagabonder sur cette île majoritairement habitée par les chats, malgré l’absence totale de commerces. Le caractère apaisant de ces petites boules de poils attire les foules, ce qui perturbe quelque peu les rares habitants de l’île.

île aux chats
Crédits : Wikipédia

3. L’île aux chevaux

Une petite île de Virginie, aux États-Unis, abrite une grande population de chevaux sauvages. Plus précisément, ce sont des poneys de la race Chincoteague qui sont retournés à l’état sauvage après une période de domestication.

Peu farouches, ces chevaux n’hésitent pas à évoluer au milieu des touristes en pleine séance de bronzage et pourquoi pas à chiper quelques gâteaux involontairement oubliés sur les serviettes de plage…

île aux chevaux
Crédits : skeeze/Pixabay

4. L’île aux lapins

L’île d’Okunoshima, au Japon, n’est pas vraiment l’image que l’on se fait d’une île paradisiaque. En effet, elle se situe au large d’Hiroshima et a abrité un complexe militaire destinée à inventer des armes chimiques. Non, cela ne fait vraiment pas rêver.

Les seuls êtres qui ont accepté d’y vivre sont des lapins. Sont-ils les descendants d’anciens animaux de laboratoire ? Personne ne le sait. Mais ce qui est certain, c’est que la désertion de tous les prédateurs leur a permis de survivre et de se développer.

lapin
Crédits : iStock

 

5. L’île aux crabes

Tous les ans, au mois d’octobre, l’île Christmas, située en Australie, est envahie par des milliers de crabes. À la saison des pluies, ces petits animaux vivant dans la forêt tropicale migrent vers la côte pour se reproduire.

Les habitants doivent alors s’adapter et aménager leurs trajets et leurs loisirs. Mais cette curieuse transhumance ne dure que trois semaines et constitue une véritable attraction touristique.

crabes rouges
Crédits : Capture YouTube/AJ+

6. L’île aux poules

L’ouragan qui a frappé l’île de Kauai, à Hawaï, en 1992, a détruit de nombreux poulaillers, permettant aux poules de s’échapper et de reprendre leur liberté. C’est ainsi que les poules ont envahi l’île et vivent maintenant à l’état sauvage.

La population n’est absolument pas régulée puisqu’aucun prédateur n’est présent sur l’île. Même les hommes ne les chassent pas, étant donné qu’ils ne les trouvent pas appétissantes.

poules
Crédits : Capri23auto/Pixabay

7. L’île aux souris

Sur l’île britannique de Gough Island, des milliers de souris amenées par des marins au XIXe siècle sont en totale liberté. Ces rongeurs sont considérés comme néfastes pour la faune locale, car ils détruisent les œufs des oiseaux.

Le plus impressionnant, c’est que faute de nourriture adaptée, ces souris sont devenues carnivores. Elles sont également capables de se manger les unes les autres. De plus, elles sont énormes puisqu’elles mesurent presque le double d’une souris lambda.

souris
Crédits : Oldiefan/Pixabay

Source

Vous aimerez aussi :

7 bonnes adresses à travers le monde pour les amoureux des chats

10 animaux trop mignons que vous n’aurez jamais pensé être cannibales

Les sushis sont à l’origine de l’extinction de cette espèce…