in

5 façons de prévenir l’arthrite chez votre chien

Crédits : Thingsofbeauty/Wikipédia

Lorsque les animaux souffrent de douleurs articulaires, c’est tout aussi pénible pour eux que pour les humains. Le risque est plus élevé pour les chiens de grande taille et les chiens très actifs, mais tous les chiens peuvent être touchés. Les premiers signes de l’apparition de l’arthrite, c’est-à-dire l’inflammation des articulations, sont souvent évidents. Il peut s’agir d’une boiterie, d’une difficulté à se relever ou encore d’une réticence à jouer ou à monter les escaliers. Heureusement, il existe plusieurs façons de retarder l’apparition de l’arthrite chez votre chien. Voici lesquelles !

1. Une alimentation équilibrée

La première chose à faire est de veiller à ce que votre chien bénéficie d’une alimentation équilibrée qui lui apporte tous les nutriments dont il a besoin et sans excès.

En effet, un surpoids chez votre chien, au-delà des conséquences pour sa santé, aurait le désavantage de créer une pression supplémentaire sur ses articulations. Or, cela entraînerait une usure encore plus rapide du cartilage.

2. Une dose d’exercice raisonnée

L’exercice physique quotidien aidera à renforcer les muscles de votre chien. Or, ces muscles peuvent aider à stabiliser et à soutenir ses articulations. Ainsi, si votre chien reste actif tout au long de sa vie, il aura moins de risques de développer de l’arthrite. Mais attention, la dose d’exercice doit être adaptée à l’âge et à l’état de santé de votre chien.

Cependant, cela n’est pas valable pour les chiens qui font trop d’exercice. En effet, ce rythme de vie impose, au contraire, des tensions supplémentaires aux articulations et aux os. Par ailleurs, il est déconseillé de faire courir votre chien sur des surfaces dures ou de le faire sauter trop haut, notamment lorsqu’il est chiot. La raison ? L’impact sur les articulations est trop élevé.

3. Des compléments alimentaires

Donner des compléments alimentaires à votre chien peut aider au soutien de ses articulations. Il est évidemment nécessaire d’en parler avec votre vétérinaire avant de donner quoi que ce soit à votre chien. Mais il est possible qu’il vous conseille de lui fournir de la glucosamine et de la chondroïtine.

chien
Crédits : iStock

Les oméga-3 peuvent également s’avérer très utiles. En effet, ces acides gras, que l’on retrouve par exemple dans l’huile de poisson, aident à réduire les inflammations grâce à leur effet antioxydant.

4. Un bon couchage

Il est vivement recommandé d’offrir à votre chien un couchage confortable et moelleux. L’objectif ? L’empêcher de dormir par terre. Même si le fait de faire la sieste sur le carrelage lors des périodes de fortes chaleurs peut être particulièrement agréable pour lui, mieux vaut que ça ne soit pas toute l’année.

En effet, en se couchant sur le sol, votre animal exerce une pression constante sur ses membres, ce qui peut, à long terme, endommager ses articulations. De plus, un bon couchage pourra l’aider à rester au chaud et au sec, le froid et l’humidité étant des facteurs d’aggravation de l’arthrite.

5. Des aménagements intérieurs

Si votre chien adore effectuer des dérapages sur le parquet ou sur le carrelage en jouant, soyez vigilant. En effet, les surfaces glissantes peuvent, à la longue, endommager ses articulations. De plus, il risque de se blesser. Or, les blessures, même minimes, peuvent contribuer au développement de l’arthrite. Ainsi, n’hésitez pas à installer des tapis un peu partout.

De même, veillez à ce que votre chien, surtout s’il est grand, n’ait pas à sauter trop haut. Pour cela, pensez à lui aménager des rampes ou des marche-pieds pour accéder au lit ou au canapé par exemple.

Source

Vous aimerez aussi :

Tout savoir sur l’arthrose chez le chien et le chat

7 signes qui montrent que votre chien vieillit

Comment faire maigrir son chien : 5 conseils à suivre