in , ,

3 réflexes à avoir en cas de contact avec des chenilles processionnaires

chenilles processionnaires
Crédits : Père Igor/Wikimedia Commons

Dès la fin de l’hiver, au mois de mars ou avril, et jusqu’au mois de juin, des milliers de chenilles descendent des arbres (le plus souvent des pins) en file indienne pour aller s’enfouir dans le sol afin de muer et de se transformer en papillons. Ce spectacle a de quoi surprendre, notamment les enfants qui auraient plus tendance à s’approcher de ces petites bêtes pour les observer de plus près. Mais il y a danger ! Les chenilles processionnaires sont en effet dotées de poils très urticants qui se détachent lorsqu’elles se sentent menacées et qui peuvent provoquer de fortes démangeaisons. Le pire, c’est que ces poils très légers peuvent très bien être dispersés par le vent. Si vous ou un membre de votre famille a été en contact, de près ou de loin, avec une chenille processionnaire, voilà ce que vous devez faire.

Avant toute chose, apprenez à reconnaître les symptômes d’une irritation due au contact avec des chenilles processionnaires :

  • Fortes démangeaisons en cas de contact avec la peau.
  • Yeux rouges, douloureux et larmoyants en cas de contact avec les yeux.
  • Éternuements, maux de gorge, difficultés à déglutir et/ou à respirer en cas d’inhalation.
  • Inflammation des muqueuses de la bouche, hypersalivation, vomissements et douleurs abdominales en cas d’ingestion.

1. Enlevez tous vos vêtements

Pour commencer, mettez des gants et retirez tous les vêtements que vous portez. En effet, les poils peuvent être transportés par le vent, mais également par nous-mêmes. Ainsi, si vous avez des poils urticants sur les mains, il suffit que vous touchiez votre front pour vous en mettre sur la tête et ainsi de suite. Lavez ensuite les vêtements à température élevée.

2. Rincez-vous à l’eau

En cas de contact avec la peau, lavez l’intégralité de votre corps avec de l’eau et du savon. Rincez bien et brossez-vous soigneusement les cheveux afin d’enlever toute trace de poil urticant.

chenilles processionnaires
Crédits : Lamiot/Wikimedia Commons

3. Appelez un médecin

En cas de contact avec les yeux, il est nécessaire de se les rincer. Pour cela, vous devez absolument contacter un ophtalmologue en urgence. Si vous laissez un ou plusieurs poils urticants à l’intérieur de vos yeux, vous pourriez perdre la vue.

En cas d’ingestion ou d’inhalation, vous devez également contacter un médecin au plus vite.

Si vous êtes pris de vomissements, de vertiges ou de fièvre, il est recommandé de se rendre à l’hôpital.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :