in

11 chiens dressés pour le cinéma périssent dans un incendie

Crédits : Pexels / RK Jajoria

Il y a quelques jours, des locaux de l’entreprise Animal Contact ont été ravagés par les flammes. Malheureusement, il se trouve que de nombreux animaux s’y trouvaient et ont péri dans l’incendie. Ils étaient tous dressés pour jouer devant les caméras dans des publicités ou productions cinématographiques.

Un incendie destructeur

Aux alentours de 20 h ce samedi 4 janvier, un incendie se déclare dans un bâtiment de 300 m² de cette société située dans le Loiret, à Sury-aux-Bois. Tout se propage à grande vitesse, malgré l’intervention rapide des pompiers. Une trentaine d’entre eux est intervenue rapidement, et a mis environ 3 heures à éteindre les flammes.

En dépit des efforts déployés par les pompiers, il y a eu des victimes. La violence du feu était telle qu’il leur a été impossible de venir en aide aux animaux pris au piège dans ces locaux. Les 11 chiens qui y résidaient au chaud – selon les informations de la directrice d’Animal Contact – ont donc succombé.

C’est avec une immense tristesse que Muriel Bec, directrice et dresseuse de cette société, a révélé sur Facebook l’identité des chiens qui ont malheureusement péri – vraisemblablement asphyxiés. Certains d’entre eux avaient tourné dans des films tels que L’école buissonnière, La famille Bélier ou encore dans le film Véto, récemment sorti sur les écrans.

« Nous ne vous oublierons jamais »

Interrogée par France Bleu, Muriel a rendu un bel hommage à « nos amis, nos complices, nos partenaires de jeux avec lesquels nous avons partagé tellement de belles aventures ». L’entreprise héberge également de nombreux autres animaux comme des chats, des oiseaux, des écureuils, mais aussi des reptiles.

« C’est comme perdre ses gosses, ses potes, ses compagnons de route, notre vie leur est dédiée. Personne ne mérite ça, je ne le souhaiterais pas à mon pire ennemi. »

La société existe depuis une quinzaine d’années. Elle s’est illustrée dans de nombreux pays du monde pour avoir dressé et fait jouer devant la caméra toutes sortes d’animaux.

Selon les premières observations, il semblerait que l’origine de ce sinistre soit accidentelle. Il y aurait en effet eu un court circuit dans une pièce à côté de celles où dormaient les animaux. Quoi qu’il en soit, une enquête va être menée par la gendarmerie pour confirmer ou non cette information.

Vous aimerez aussi :

Inde : des hommes mettent le feu à une éléphante et son petit, une pratique courante dans ce pays

Incendies destructeurs en Australie : qu’en est-il de la faune ?

Feux d’artifice : 6 conseils pour aider votre chien à y faire face