in

Votre chien a peur de tout ? Cela un un nom

Crédits : iStock
Votre chien a peur de tout ? Cela un un nom
noté 5 - 2 votes

C’est bien simple, votre chien est un vrai phobique. Il a littéralement peur de tout : les voitures, les gens, les autres chiens… Étant donné qu’il sursaute au moindre bruit et que le moindre mouvement l’effraie, autant dire que les promenades quotidiennes ne sont pas très agréables, ni pour lui ni pour vous. À l’extérieur, il a en permanence la queue rentrée, les oreilles baissées vers l’arrière et, la plupart du temps, il ne parvient pas à canaliser sa peur et essaie de s’enfuir de tous côtés. Ainsi, il vous est presque impossible de lui enlever sa laisse. Rassurez-vous, ce comportement n’est pas si rare chez nos amis canins. On appelle ça le syndrome de l’hyper anxiété et il peut être combattu.

Les symptômes du syndrome de l’hyper anxiété

Si votre chien est particulièrement anxieux face à certaines situations, il peut présenter un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • léchage excessif (notamment des pattes)
  • léchage des babines
  • tremblements
  • hypervigilance
  • bâillements fréquents
  • salivation accrue
  • halètement
  • pupilles dilatées
  • accélération du rythme cardiaque
  • agressivité

Votre chien adopte régulièrement ce type de comportement ? C’est qu’il est très angoissé.

Les causes du syndrome de l’hyper anxiété

De nombreuses raisons peuvent expliquer pourquoi votre chien est devenu très anxieux :

  • un passé de maltraitance
  • une mauvaise socialisation lorsqu’il était chiot (un chiot doit être confronté dès son plus jeune âge à tous les bruits et les objets qu’il pourra rencontrer plus tard dans son environnement)
  • le fait qu’il ait été délaissé par sa mère lorsqu’il était chiot (c’est souvent le cas du dernier de la portée, considéré comme trop faible pour survivre)
  • les bruits forts (pétards, orage, motos…)
  • les autres chiens (si votre chien est stressé uniquement en présence d’autres chiens, c’est peut-être parce qu’il a vécu une expérience traumatisante avec l’un de ses congénères)
  • votre propre anxiété : si vous-même êtes stressé(e) lorsque vous voyez des chiens par exemple, votre toutou le sent et il est donc normal qu’il le soit à son tour…
chien peur main caresse
Crédits : iStock

Existe-t-il des solutions ?

En balade, votre chien vous fait souvent comprendre qu’il n’a envie que d’une chose, rentrer à la maison, le seul lieu où il se sent (à peu près) en sécurité. Pour cela, il n’hésite pas à tirer de toute ses forces sur sa laisse en direction de son foyer, voire tout simplement à refuser d’avancer. Autant dire que cette peur qui le contrôle est réellement invivable, autant pour lui que pour vous.

Mais pas de panique, même si vous ne pourrez jamais faire de votre chien un animal sociable et complètement détendu, il est tout de même possible de le rendre un peu plus à l’aise avec son environnement. Tout du moins de l’apaiser.

1. Déterminer la cause de l’anxiété

La première chose à faire est de déterminer la cause du stress de votre animal. Pour cela, il est vivement recommandé de demander l’aide d’un vétérinaire ou d’un comportementaliste animalier. Ces derniers pourront également vous conseiller des exercices adaptés en fonction de votre chien, notamment des exercices de désensibilisation.

2. Désensibiliser votre chien

L’un des meilleurs moyens d’aider un chien à faire face à ses problèmes d’anxiété consiste à le désensibiliser lentement à ce qui lui fait peur. Dans le processus de désensibilisation, il est nécessaire de commencer par une version faible du stimulus qui déclenche la crise d’anxiété. En effet, le stimulus doit être suffisamment faible pour que votre chien puisse rester calme en sa présence. Ensuite, vous devez lui demander de se concentrer sur vous, grâce à des commandes de contact visuel ou de simples exercices d’obéissance.

Si votre chien est capable de se concentrer et de garder le contrôle, il doit être récompensé avec une friandise particulièrement odorante et dont il raffole. Cela permettra de le détourner encore davantage de la source de son anxiété. Et une fois qu’il est à l’aise avec cet exercice, vous pouvez augmenter légèrement la difficulté. De cette façon, votre chien prend petit à peut confiance en lui. De plus, il apprend à adopter des comportements alternatifs pour faire face à des situations stressantes et il apprend également à associer quelque chose qui était auparavant une source de peur et de stress à quelque chose de positif.

3. Lui assurer un environnement calme

Pour aider votre chien anxieux, vous devez absolument lui créer un environnement calme et prévisible dans sa vie quotidienne. Pour cela, veillez à mettre en place une routine et des règles fixes afin de le mettre en confiance et de réduire son stress au quotidien.

Par ailleurs, si vous observez que votre chien est vraiment angoissé, veillez à ce qu’il puisse régulièrement reprendre ses esprits dans un espace calme, sans stimulations extérieures.

4. Travailler sur votre comportement

Ensuite, vous devrez travailler sur votre propre comportement. En effet, il est essentiel de ne jamais rassurer votre chien lorsqu’il a peur, cela ne ferait qu’amplifier le problème. De même, il est absolument inutile de le gronder. En revanche, essayez d’être calme et détendu(e) afin que votre chien le sente et qu’il se détende à son tour.

Par ailleurs, pour diminuer l’anxiété de votre chien, n’hésitez pas à lui faire faire beaucoup d’exercice physique, cela permet de réduire le stress.

Dans tous les cas, sachez qu’il est nécessaire d’avoir beaucoup de patience avant d’arriver à un résultat. En effet, l’anxiété est bien souvent profondément ancrée chez le chien. Mais promis, ça vaut le coup de persévérer !

L’exemple d’un chien qui souffre d’hyper anxiété :

Source

Vous aimerez aussi : 

Voilà comment calmer instantanément un chien anxieux

Mon chien a peur de l’orage : 7 conseils pour le rassurer

Chien peureux : 9 conseils pour l’aider à gérer son stress