in

Si vous n’avez pas encore fait identifier votre animal, c’est le moment !

Crédits : alexei_tm / iStock

Du 8 au 14 juin, la société I-CAD organise une campagne destinée à l’identification des chiens, chats et furets. Cette société, qui gère le Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques en France, souhaite sensibiliser la population sur l’importance d’identifier son animal, notamment par le biais d’une puce électronique.

Qu’est ce que l’identification ?

Du 8 au 14 juin aura lieu la deuxième édition de la semaine nationale de l’identification, à l’initiative de l’I-CAD et du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. En effet, ces derniers désirent élever le sujet de l’identification des animaux au rang de « cause » nationale.

L’objectif de cette campagne est de faire de l’identification, par puce ou tatouage, un réflexe pour chaque propriétaire d’animal. Et pour cause, malgré le fait que l’identification soit obligatoire en France, elle demeure encore trop peu appliquée.

Pourtant, cette démarche a de nombreux avantages. Elle permet notamment de retrouver les propriétaires de l’animal en cas de perte ou de vol, d’effectuer un suivi de santé, et elle est même indispensable pour voyager. L’identification est également le seul moyen fiable de prouver le lien entre l’animal et son maître.

chien
Crédits : Photography by Adri / iStock

De fait, l’identification doit être la première étape lors de l’acquisition d’un animal. Tous les chats de plus de 4 mois et les chiens de plus de 7 mois doivent en effet être identifiés. Cependant, aujourd’hui en France, seuls 2 chats sur 3 sont identifiés et 80 % des chiens ont une puce électronique.

Une enquête réalisée en 2016 par TNS Sofres a révélé que, lors d’une perte, 81 % des animaux sont retrouvés s’ils sont identifiés contre 59 % pour ceux qui ne le sont pas.

Des campagnes pour sensibiliser 

Afin de montrer à la population la simplicité de cette procédure, de nombreuses campagnes vont être déployées à la télévision, sur un site Internet dédié, et sur les réseaux sociaux.

Un jeu-concours sera également proposé pour s’informer sur l’identification à travers des questions/réponses. Les personnes ayant fait identifier leur animal pendant la campagne pourront être tirées au sort et peut-être remporter une récompense.

Des acteurs pour soutenir l’identification

De nombreux acteurs du secteur animal s’impliquent dans cette campagne. Elle est notamment soutenue par Louis Schweitzer, président de la Fondation droit animal, éthique et sciences, et par les docteurs vétérinaires Luc Mounier, coordinateur de la chaire bien-être animal, et Loïc Dombreval, président du groupe d’études « condition animale » de l’Assemblée nationale. Enfin, Maxi Zoo, la célèbre animalerie, est également de la partie. Cette dernière participe à l’opération de sensibilisation grâce à ses réseaux sociaux et ses 202 magasins.

Bon à savoir : l’année 2019 a enregistré une hausse de l’identification des animaux de 7,10 % par rapport à 2018, ce qui montre une prise de conscience progressive des Français.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :