in

Pyrénées : une ourse charge un randonneur jusqu’à un précipice…

Crédits : iStock
Pyrénées : une ourse charge un randonneur jusqu’à un précipice…
noté 5 - 2 votes

Un père de famille et ses deux fils, originaires de la région nantaise, effectuaient une randonnée en Ariège lorsqu’ils sont tombés nez à nez avec une ourse et ses trois oursons. La suite est à glacer le sang. 

Une quarantaine d’ours vivent dans les Pyrénées

Mardi 21 août dernier, Lucas Meurlet, son frère Arthur et son père Henri décident d’entamer une longue randonnée sur le GR 211 en direction du Port de Girette. Mais, à un moment donné, Lucas, un passionné de montagne, décide de se séparer du petit groupe et de continuer quelques mètres seul avant de retrouver sa famille un peu plus tard.

C’est alors que Arthur et Henri aperçoivent en haut d’une barre rocheuse, de l’autre côté de la crête où ils se trouvent, une ourse et ses trois oursons. Or, ils savent que le chemin qu’a emprunté Lucas débouche exactement à cet endroit… Ils tentent alors de crier désespérément en espérant que Lucas les entende, mais le jeune homme est déjà trop loin. Ils le voient alors sortir du sentier et se retrouver nez à nez avec l’ourse.

Un face-à-face violent

Immédiatement, Lucas a le réflexe de s’enfuir en courant. Mais l’ourse le poursuit jusqu’à un précipice. Sans issue, le jeune homme décide alors d’adopter le comportement qui est conseillé dans ces cas-là : il se retourne et fait face à l’ourse en criant le plus fort possible afin de l’impressionner. Et la technique marche puisque, après quelques instants d’hésitation, l’ursidé décide de prendre la fuite. Lucas se met alors à escalader la barre rocheuse face à lui afin de se réfugier sur la crête.

ours montagne
Crédits : iStock

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Le frère et le père de Lucas n’ont pas pu voir la scène qui se tramait de l’autre côté de la crête et étaient morts d’inquiétude. Mais ils ont eu la peur de leur vie lorsqu’ils ont vu l’ourse en furie arriver droit vers eux. Ils s’enfuient alors jusqu’à ce que l’animal soit hors de leur vue puis ils décident d’appeler les secours.

« Quand nous avons entendu le cri de Lucas, j’ai vraiment pensé au pire. C’était la catastrophe. On pensait le retrouver, mais on ne savait pas dans quel état il serait », confie Henri Meurlet à La Dépêche.

Une histoire qui finit bien

Trois hélicoptères espagnols sont alors dépêchés mais ils ne trouvent aucune trace de Lucas. Heureusement, Arthur finit par recevoir un SMS de ce dernier qui lui signale : “Je suis sur la crête”. Immédiatement secouru, les trois hommes sont enfin réunis après des heures d’angoisse absolument terribles.

« Lucas se sentait très bien hier soir. Il était survolté, boosté par l’adrénaline. Aujourd’hui, il accuse le coup. Moi, je ne sais pas trop. Ce qu’on a vécu, c’est quelque chose que l’on ne pouvait pas imaginer », termine Henri Meurlet, encore très choqué.

Source

Vous aimerez aussi :

Var : attaqué par une chèvre sauvage, il appelle les secours

Poursuivi par un bébé écureuil, il appelle la police

VIDÉO : ces randonneurs tombent nez à nez avec un grizzly gigantesque !