in ,

Zoom sur 5 pratiques douces pour soigner les animaux

Crédits : Jomkwan / iStock

Comme pour les Hommes, il existe des médecines douces pour soigner ou soulager les animaux. Bien qu’elles se développent de plus en plus, la plupart restent encore peu connues. Ces méthodes appuient un procédé vétérinaire, ou permettent d’apporter confort et bien-être aux animaux. Voici 5 de ces pratiques basées sur l’écoute du corps.

1. La naturopathie

La naturopathie est axée sur l’harmonie entre le corps et la nature et valorise une hygiène de vie saine. Le naturopathe animalier prévient des différentes maladies et permet de préserver la vitalité et la santé des animaux en leur prescrivant un mode de vie plus sain et équilibré. Il peut s’agir d’un changement d’alimentation, d’un jeûne, de massages, de traitements à base de plantes…

L’idée ici est de pouvoir armer de façon naturelle les animaux face à différents problèmes de santé, afin de ne pas ou plus les rencontrer.

2. La sophrologie

La sophrologie se concentre plus vers des méthodes de développement de la conscience. Elle permet d’apaiser différents troubles du comportement chez les animaux et d’équilibrer leurs perceptions, émotions, ou encore leur énergie.

La sophrologie peut être un complément pour favoriser la guérison, mais elle peut également aider les animaux à gérer différents troubles comme le stress, l’anxiété, l’appréhension, la peur… Elle s’inspire de la nature et des forces présentent dans notre environnement.

3. Le magnétisme

Le magnétisme est souvent efficace sur les animaux, ces derniers étant plus réceptifs que les humains. Cette pratique consiste à redonner de l’énergie aux animaux et à renforcer leur système immunitaire.

ostéopathe pour animaux
Crédits : Rasulovs/iStock

Le magnétisme peut soigner les problèmes de peau, comme l’eczéma, les démangeaisons, les boutons, les verrues… Mais il peut également agir sur les petites blessures diverses, les allergies, les troubles respiratoires, alimentaires ou encore intestinaux. De plus, il peut aider à évacuer le stress, l’anxiété ou la nervosité chez les animaux.

4. Le comportementaliste 

Le comportementaliste ne soigne pas à proprement parler des blessures ou des traumatismes. Il aide en fait le propriétaire et son animal à se comprendre. C’est en quelque sorte un médiateur de leur relation. Ce spécialiste doit être capable de comprendre le comportement des animaux et de l’expliquer afin d’aider à la communication entre l’homme et l’animal et améliorer leurs relations.

Le comportementaliste animalier est notamment sollicité lorsque l’animal présente des troubles du comportement (agressivité, aboiements incessants, peur de sortir…). Il doit alors l’observer afin d’analyser son comportement et comprendre la source du problème. Une fois ce travail effectué, il peut conseiller le propriétaire sur la marche à suivre pour y remédier.

5. L’aromathérapie

L’aromathérapie est une méthode de soin par les plantes, qui utilise plus particulièrement des huiles essentielles. Cette méthode est utilisée chez les animaux dans une optique de prévention ou de soulagement face à certains troubles.

Toutefois, attention, l’utilisation des huiles essentielles chez nos boules de poils ne doit pas se faire n’importe comment. Il est donc nécessaire de suivre à la lettre la posologie et les recommandations données.