in

Pourquoi les lucioles et les vers luisants brillent-ils la nuit ?

Crédits : iStock

En été, il n’est pas rare d’apercevoir à la campagne ou dans son jardin de petites lumières vertes ou jaunes qui semblent vivantes. Notre premier réflexe est de nous demander si les extraterrestres n’ont pas enfin débarqué ou si un voisin ne nous fait pas une blague avec un laser. Mais lorsqu’on se rapproche, on comprend immédiatement qu’il s’agit d’une luciole ou bien d’un ver luisant. Pourquoi ces insectes émettent-ils une telle lumière ? Cette visibilité ne les rend-elle pas trop vulnérables pour leurs prédateurs ?

Briller pour se reproduire

C’est le principe de bioluminescence, souvent observé chez les espèces marines, qui permet à ces petites bêtes de briller dans le noir. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette étonnante capacité permet aux lucioles et aux vers luisants d’assurer la survie de leur espèce. En effet, seules les femelles émettent de la lumière, ce qui permet aux mâles de les retrouver parmi tous les autres insectes afin de s’accoupler. De plus, chaque espèce de luciole émet un clignotement différent afin que les mâles puissent reconnaître les femelles de leur espèce.

C’est pour cette raison que ces animaux ne se rencontrent pas en ville, toutes les lumières émises par cette dernière ne permettant pas aux mâles de repérer leurs femelles.

ver luisant
Crédits : Clément Eustache/Wikimedia Commons

Lucioles et vers luisants appartiennent à la même famille

Tordons immédiatement le cou à une idée reçue : le ver luisant n’est pas un ver ! C’est en réalité un coléoptère qui ressemble aux lucioles et dont le juste nom est Lampyre. Mais la femelle n’ayant pas d’ailes, contrairement au mâle, elle ressemble à une larve, d’où le nom de « ver ».

La luciole et le ver luisant appartiennent tous deux à la famille des Lampyridae. Surtout visibles la nuit, ils se réfugient la journée sous des tas de feuilles ou de pierres.

En matière d’alimentation, les vers luisants et les lucioles ne se nourrissent que très peu à l’état adulte. En effet, ils subsistent grâce aux nombreuses réserves qu’ils se sont constituées lorsqu’ils étaient encore des larves. D’autant plus que les larves de vers luisants sont de redoutables prédatrices puisqu’elles s’attaquent aux limaces, aux escargots ou encore à de petits vers. Pour les tuer, elles leur injectent un puissant venin qui les paralysent.

ver luisant
Crédits : Jasja Dekker/Wikipédia

Source

Vous aimerez aussi :

Moustiques : à quoi peuvent-ils bien servir ?

Top 5 des insectes les plus dangereux de France

Pourquoi ne faut-il pas toucher les ailes d’un papillon ?