in

Pour quels animaux peut-on souscrire à une assurance ?

Crédits : Budanatr / iStock

Les animaux de compagnie occupent déjà une place importante au sein d’un bon nombre de foyers, et c’est pourquoi, des entreprises se sont tournées vers ce segment en proposant des produits spécialement destinés aux animaux, notamment des formules d’assurances animaux de compagnie. En effet, outre la nourriture et des accessoires, vous devez également tenir compte des coûts des visites chez le vétérinaire. C’est là que l’assurance pour animaux peut vous aider à réaliser des économies.

Qu’est-ce que l’assurance pour animaux ?

chat chez le vétérinaire
Crédits : Vasyl-Dolmatov / iStock

L’assurance pour animaux est une police d’assurance qui peut être souscrite par un propriétaire d’un animal, dans le but de bénéficier de la prise en charge des coûts liés aux soins vétérinaires. C’est une couverture semblable aux polices d’assurance-maladie pour les humains. L’assurance animaux couvrira, en totalité ou en partie, les procédures vétérinaires souvent coûteuses.

Selon la formule souscrite auprès de la compagnie d’assurance, vous devrez éventuellement payer une franchise et un pourcentage de la facture de soins effectués. À cet effet, il convient de noter que certaines maladies et conditions préexistantes sont parfois exclues de la couverture.

Pourquoi auriez-vous besoin d’une assurance pour animaux de compagnie ?

Peu importe à quel point vous prenez des mesures pour protéger votre animal des risques, il y a toujours des imprévus qui ne peuvent pas être évités : votre animal peut être volé, s’égarer, tomber malade ou se briser un membre, etc.

Si votre animal de compagnie se retrouve à l’hôpital vétérinaire pendant quelques jours, les factures des soins et de l’hospitalisation peuvent potentiellement augmenter. À moins que vous ne disposiez d’assez d’économies pour couvrir les coûts, il peut être difficile d’aider votre animal à retrouver une bonne santé.

Pour quels animaux peut-on souscrire à une assurance ?

cheval qui se fait ausculter par une vétérinaire
Crédits : Wavebreakmedia / iStock

En plus des chiens et des chats, vous pouvez souscrire une assurance pour différentes autres espèces d’animaux : 

  • Chevaux ;
  • Rongeurs et furets ;
  • Hamsters et cochons d’Inde ;
  • Iguanes, serpents et autres lézards ;
  • Perroquets et autres oiseaux ;
  • Lapins, tortues et bien d’autres animaux.

Il est également possible de souscrire une assurance pour les animaux d’élevage : bovins, ovins et caprin.

Quand devriez-vous souscrire une assurance pour animaux de compagnie ?

En principe, le meilleur moment pour souscrire une assurance pour animaux de compagnie est lorsqu’il est encore jeune. Les tarifs sont généralement plus bas pour les animaux plus jeunes, et certains assureurs ne couvrent pas ou n’offrent qu’une couverture limitée pour les animaux plus âgés. Ceci s’explique par le fait que plus un animal vieillit, plus il est susceptible de développer des maladies.

Que comprend généralement l’assurance pour animaux de compagnie ?

lapin noir et blanc dans les bras de son vétérinaire
Crédits : leaf / iStock

L’assurance pour animaux de compagnie rembourse le coût des services vétérinaires nécessaires résultant d’un accident ou d’une maladie. Cela comprend les examens, les visites au cabinet, les ordonnances, les vaccins, les travaux dentaires limités, les services d’urgence, la chirurgie, l’imagerie, l’hospitalisation, les traitements contre le cancer, la castration, etc.

L’achat d’avenant supplémentaire peut être exigé par certains assureurs afin de rembourser des frais d’examen et des visites au cabinet. D’autres assureurs proposent une couverture pour les soins dentaires supplémentaires, les aliments sur ordonnance et les traitements holistiques.

A quel âge souscrire une assurance et quand s’applique-t-elle ?

En principe, seuls les animaux sains sont assurés. Il existe souvent un âge minimum et maximum pour que vous puissiez souscrire une assurance. Les animaux peuvent être assurés à partir de deux mois. Dans le cas d’animaux plus âgés ou ayant des maladies antérieures, un rapport vétérinaire peut être requis. En règle générale, après un certain âge, une assurance n’est plus possible. C’est souvent le cas pour les chiens de plus de sept ans.

En cas de présence d’une maladie, un délai de carence de trois mois à compter du début du contrat est appliqué. Si une intervention médicale est effectuée durant ce délai, les frais ne seront pas couverts. Ce temps d’attente ne s’applique pas en cas d’accident. Le montant des primes d’assurance dépend principalement de l’espèce, la race, la taille et de l’âge de l’animal entre autres.