in ,

Mon chat mange trop vite : 4 astuces pour y remédier

Crédits : adogslifephoto/iStock

Votre chat mange à toute allure comme s’il était tout bonnement sous-alimenté en permanence ? Faites attention à cela, car cette attitude peut provoquer chez lui de graves soucis de santé. Néanmoins, plusieurs solutions permettent de ralentir et stopper ce comportement. Voici 4 astuces pour éviter que votre chat ne se nourrisse trop vite.

Les chats qui dévorent littéralement le contenu de leur gamelle sont sujets à des problèmes d’obésité. En effet, les félins vont avaler leur repas beaucoup trop rapidement avant que ne se déclenche de façon régulière le phénomène de satiété. Plusieurs facteurs en sont à l’origine, comme le manque d’activité physique ou encore une angoisse permanente.

chat ennui
Crédits : Andrey Zhuravlev/iStock

Un facteur psychologique

Si votre boule de poils a été peu nourrie par sa mère lorsqu’il était chaton, il peut pallier ce manque d’antan une fois arrivé à l’âge adulte. De ce fait, il ingère sa gamelle à toute vitesse par peur inconsciente de subir la faim qui le tiraillait tant durant son enfance. Par ailleurs, un stress quotidien reste également une des causes possibles suscitant la gloutonnerie chez les chats.

Que faire pour éviter qu’il ne mange trop rapidement ?

Afin de contrecarrer son plan machiavélique visant à devenir le chat le plus gros du monde, il convient de lui réapprendre à se nourrir correctement. Pour ce faire, vous pouvez tenter les quatre démarches qui vous sont proposées.

1/ Lui donner une nourriture plus nutritive

Pensez bien à lui donner une nourriture adaptée à sa biologie. Précisément, certaines croquettes peuvent en effet renfermer un faible pouvoir nutritif. Afin de compenser cette carence, votre chat doit donc manger bien plus que de raison. Par conséquent, son estomac se dilate, accroissant son appétit ainsi que la vitesse à laquelle il contente son estomac.

2/ Le rationner

Rationner votre chat est une méthode qui produit des miracles, car c’est vous qui contrôlez la situation. Espacez les portions durant la journée afin que votre minet finisse par se réguler de lui-même.

3/ Lui dédier un coin serein pour ses repas

Pour diminuer son état de stress, pensez à lui octroyer un endroit calme, à l’écart de tout bruit et de tout être vivant, vous y compris. Le chat pourra alors s’y détendre et déguster ses aliments en toute quiétude.

4/ Lui offrir des repas divertissants

Plusieurs jouets permettent aux félins de se nourrir tout en se dépensant. Le principe est de modérer la voracité du chat de manière ludique grâce aux accessoires suivants :

  • Le Cat activity Fun Board: cet objet fait travailler l’esprit de votre animal. Différents défis l’y attendent, dont le but est d’utiliser toute sa dextérité afin de retrouver les croquettes camouflées par vos soins. Il s’agit de l’accessoire idéal face aux félins oisifs.
chat Cat activity Fun Board
Voici le Cat activity Fun Board. Crédits : insonnia/iStock
  • Le labyrinthe à aliments : au travers de ce jouet, l’habileté et la réflexion du chat sont mises à l’épreuve. En effet, il doit déplacer sa nourriture le long d’un chemin tortueux grâce à ses pattes, de façon à lui dénicher une sortie. Ainsi, s’ajoute au plaisir une gratification de réussite. De plus, plusieurs degrés de difficulté existent pour ne pas trop complexifier l’obtention de sa récompense.
chat labyrinthe à aliments
Un labyrinthe à aliments. Crédits : insonnia/iStock
  • Le pipolino : c’est un distributeur de croquettes dont la tâche imposée consiste à le faire rouler au sol jusqu’à ce que les aliments s’en échappent. Ce jouet diminue l’anxiété, l’obésité et l’ennui du félidé.