in

Les chiens sont-ils daltoniens ?

Crédits : iStock / Photography by Adri

Parmi les nombreuses croyances qui existent à propos des chiens, celle de leur daltonisme est en bonne position. Les chiens auraient en effet une perception des couleurs différente de la nôtre, mais faut-il pour autant les considérer comme daltoniens ? Voient-ils réellement le monde en noir et blanc ? 

Info ou légende ? 

On a parfois tellement tendance à chercher les ressemblances entre Hommes et chiens que l’on en oublie parfois les différences inhérentes à chacune de nos espèces… Notamment pour ce qui est de la vue. Toutefois, une croyance plutôt répandue dans le monde stipule que le meilleur ami de l’Homme serait daltonien de nature.

Il s’agit là plus d’une affirmation à nuancer qu’une vérité générale. Non, les chiens ne sont pas daltoniens, mais oui ils perçoivent quand même les couleurs. Simplement, ils ne le font pas de la même manière que nous. De même que nous avons un odorat bien moins performant que celui des chiens et nous reposons beaucoup sur la vue, ceux-ci auront tendance à faire l’inverse.

Une vision du monde unique

Et il y a une bonne raison qui explique que les chiens ne distinguent pas les couleurs de la même manière que nous. Leur rétine est en effet composée de deux types de cônes pour détecter les couleurs, lorsque les humains qui ne sont pas daltoniens en ont trois. Sauf que pour eux il ne s’agit pas d’un dysfonctionnement, mais simplement de leur nature.

chien berger australien
Crédits : Max Pixel

Les chiens ont donc du mal à nuancer les couleurs proches du rouge, de l’orange et du vert. À la place d’un rouge vif par exemple, ils voient un marron foncé. Et pour ce qui est de l’orange, du jaune et du vert, leur perception de ces couleurs se rapproche du jaune pâle. En revanche, ils n’ont aucun souci pour distinguer le bleu et le jaune.

Quelles sont les conséquences ? 

La nature étant bien faite, le corps s’adapte à la situation. Pour contrebalancer ce manque de cônes dans leur rétine, on observe plus de bâtons. Ces derniers permettent une meilleure distinction des nuances et des formes. Ainsi, les chiens sont plus à même d’avoir une vision et une perception des mouvements plus performantes lorsque la luminosité est faible.

Au quotidien, cela n’a donc rien d’handicapant pour les chiens, qui ont toujours perçu le monde de la même couleur. Dans certaines situations comme le parcours d’obstacles, mieux vaut en revanche privilégier d’autres couleurs que le rouge pour les obstacles afin qu’ils ne fassent pas de confusion avec la pelouse !

Vous aimerez aussi : 

Les chiens voient-ils la nuit ?

Pourquoi les yeux des rennes changent-ils de couleur en hiver ?

Les chiens ont développé un muscle spécial “yeux de chiens battus” !