in ,

La Wallonie prend des mesures radicales pour protéger les animaux !

Crédits : Janine1989/Pixabay
La Wallonie prend des mesures radicales pour protéger les animaux !
noté 5 - 3 votes

Alors que la question du bien-être animal est au cœur de nombreuses discussions partout dans le monde, la Wallonie n’a pas fait qu’en parler, elle a également agi ! Sa mesure phare ? Mettre en place un permis obligatoire pour détenir un animal de compagnie. 

Une région en avance sur son temps

Alors que la France vient tout juste de sortir son premier “code de l’animal”, qui n’est en fait qu’une compilation de tous les textes de lois destinés à protéger les animaux, la Wallonie, elle, est passée à l’attaque.

Le gouvernement de cette région francophone du sud de la Belgique a en effet adopté mardi 26 avril dernier des mesures radicales permettant de reconnaître les animaux comme des êtres sensibles. Parmi elles, l’instauration d’un permis pour être autorisé(e) à adopter un animal. Cette mesure permettra aux personnes fichées pour maltraitance de se voir refuser par les animaleries l’achat d’un animal.

Les animaux ne sont pas des objets

Mais cette réforme historique ne s’arrête pas là. Les animaux n’étant plus considérés comme des objets, ils ne pourront plus être offerts en tant que lots lors de concours ou de fêtes foraines. De même, les chevaux ne joueront plus le rôle d’attraction et, encore mieux, les animaux sauvages seront interdits dans les cirques.

Enfin, tout sera fait pour limiter au maximum la cruauté sur les animaux. Ainsi, les poules pondeuses ne pourront plus être détenues en cages, les abattoirs devront tous se doter de caméras de surveillance, les laboratoires n’auront plus l’autorisation d’effectuer des expériences sur les animaux, sauf en ce qui concerne la santé, et les personnes maltraitantes pourront encourir une peine de prison ainsi qu’une amende allant de 100 000 à 10 millions d’euros.

Un exemple à suivre !

Source

Articles liés

La justice française se dote enfin d’un code de l’animal !

Selon la dernière loi votée au Parlement britannique, les animaux « sont incapables de ressentir de la douleur ou des émotions »

Pennsylvanie : une nouvelle loi interdit de laisser ses animaux dehors quand il fait trop froid