in

Kinkajou : 5 choses à savoir sur cet animal méconnu

Crédits : David_Pibrac / iStock

Sur Terre, la biodiversité est tellement riche qu’il est bien souvent compliqué de tenir un registre à la fois complet et renseigné sur toutes les espèces qui peuvent exister. Certaines d’entre elles ne manquent pourtant pas d’attirer notre attention grâce à une capacité étonnante ou simplement leur apparence. C’est le cas du kinkajou, qui nous intéresse ici. Ce petit animal plutôt méconnu ne manque pourtant pas de surprendre en déjouant de nombreux pronostics ! Zoom sur ce petit mammifère.

1. Il est longtemps resté inconnu

Son apparence n’est pas la seule chose qui fait que le kinkajou intrigue. Dès lors qu’il a été découvert, les spécialistes ont en effet éprouvé beaucoup de difficultés à caractériser ce petit animal ! Il a finalement été décrété qu’il s’agissait d’un mammifère. Son nom scientifique — Potos flavus — lui a été donné en 1774.

kinkajou
Crédits : David_Pibrac / iStock

2. On peut observer cet animal en France

Le kinkajou est originaire d’Amérique. On le trouve plus précisément au centre de ce territoire, puisqu’il est connu pour vivre dans les forêts tropicales d’Amazonie.

Par extension, il vit également en Guyane française. Bien que certaines personnes l’adoptent comme animal domestique, il reste assez difficile de l’observer dans son milieu naturel. Et pour cause…

 3. Les arbres pour domicile

Son corps est littéralement fait pour vivre dans les arbres, à l’abri des prédateurs qui chassent sur la terre ferme comme le jaguar et le puma. Cela signifie qu’il vit à environ une vingtaine de mètres du sol — de quoi compliquer son étude.

kinkajou
Crédits : Silk Knoll / Flickr

Son corps d’environ un mètre (avec sa queue) lui permet d’évoluer avec agilité et souplesse dans ce milieu : queue préhensile, longs doigts avec des griffes pratiques pour s’accrocher aux arbres ou encore des pattes qui peuvent quasiment effectuer une rotation !

4. Son cousin n’est autre que le raton laveur

Son arbre généalogique à de quoi surprendre. Alors que son apparence peut nous faire penser que le kinkajou est un marsupial ou un primate, il n’en est rien ! Plus surprenant encore : il est issu de la même branche d’évolution que le raton laveur et le panda roux !

5. Il est considéré comme carnivore

Cette classification dans l’arbre généalogique le place en effet parmi l’ordre des carnivores. Mais comme le kinkajou aime déjouer les pronostics, il se trouve que son alimentation est essentiellement composée de végétaux !

Les fruits et autres feuilles figurent donc au menu, ainsi que le nectar qu’il peut consommer grâce à sa grande langue. Cet aspect fait de lui un excellent pollinisateur.

kinkajou
Crédits : Seregraff / iStock

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :