in ,

Choquant : un homme traîne son chien vivant derrière sa voiture et le tue

Crédits : terii2000/Pixabay

Attaché à la voiture de son maître, un chien est mort en se faisant traîner par son tortionnaire sur le bitume sur plusieurs kilomètres. Une preuve de plus que la nature humaine peut parfois faire preuve d’une cruauté réellement insoutenable.

Humanité, ton univers impitoyable

Cette histoire à peine croyable s’est déroulée dans les Ardennes, en France. À 13 h 30, sur le parking d’un supermarché de Sedan, les passants assistent à une scène des plus choquantes. Ils voient une voiture rouge débouler au niveau de la station essence avec à l’arrière une masse noire informe qui traîne sur le sol et qui semble attachée au véhicule.

Lorsque les témoins de la scène se rendent compte que c’est un chien qui se trouve à l’arrière de cette voiture, c’est la stupéfaction. Le choc est si violent que lorsque l’homme sort de son véhicule pour s’assurer du décès de son chien, personne ne trouve la force de réagir. L’homme prend même le temps de charger le corps de son défunt chien dans son coffre ainsi que d’acheter un bidon d’essence. Il repartira ensuite comme si de rien n’était.

chien noir couché triste
Crédits : iStock

Un acte jugé « accidentel »

C’est grâce à une photographie de la voiture que l’un des témoins présents sur les lieux a eu la présence d’esprit de prendre que les gendarmes ont pu identifier l’homme de 55 ans. La seule réponse que cet individu ait trouvée pour justifier son acte abominable est qu’il aurait « oublié » que son chien était attaché à sa voiture. Il serait ensuite parti à la station essence sans même s’en rendre compte.

Les gendarmes ont pu établir que l’homme était ivre lors de cet incident qui ressemble toutefois plus à un assassinat froidement exécuté. L’homme est finalement ressorti libre, l’enquête ayant conclu à un acte accidentel.

Source

Vous aimerez aussi :

3 choses à faire si vous voyez un animal être maltraité

Voilà pourquoi vous devriez toujours rester aux côtés de votre animal lors de son euthanasie

« Je suis mort aujourd’hui » : pour réveiller les consciences, un refuge publie la lettre déchirante d’un chien abandonné puis euthanasié