in

Chien d’ours de Carélie : 5 choses à savoir sur ce chien indépendant

Crédits : Wikimedia Commons / Uusijani

S’il nous est moins familier que d’autres races, le chien d’ours de Carélie est très populaire en Finlande, pays d’où il est originaire. Avant tout dressé pour la chasse à l’élan et à l’ours, il est aujourd’hui un animal que l’on adopte pour ses autres qualités. Mais attention à son caractère ! Zoom sur cet animal qui nous vient du Nord.

1. Il est né en Finlande

Le chien d’ours de Carélie est en effet originaire du nord de l’Europe où il a commencé à être élevé par des paysans finlandais et russes. Il était beaucoup apprécié pour sa robustesse et ses qualités de chasseurs.

Les premiers élevages voient le jour dans les années 1930, et la race se popularise peu à peu à tel point qu’elle fait partie des 10 plus populaires de Finlande.

2. Un chien taillé pour la chasse

C’est en effet pour assurer cette fonction qu’il a été si populaire. Les paysans avaient besoin d’un chien fort pour défendre leur bétail et aller à la chasse.

Et il ne s’agissait pas de petites proies, puisque le chien d’ours de Carélie était spécialisé dans la chasse à l’élan ou encore à l’ours — qualité de laquelle il tient son nom. De fait, c’est une race qui a été développée dans ce but précis, ce qui explique son caractère.

3. L’indépendance avant tout

C’est en effet LE mot qui correspond le mieux à ces chiens. Cela explique pourquoi ils font parfois preuve d’un caractère bien trempé… Toutefois, ils savent se montrer efficaces lorsqu’ils collaborent avec l’Homme.

De plus, leur loyauté sans failles et leur côté protecteur font qu’ils se plaisent aussi dans un cadre familial. Toutefois, il faudra savoir faire preuve de patience lors de leur éducation.

chien d'ours de carélie
Crédits : Fraczek.marcin/Wikimedia Commons

4. Son épanouissement se fait dans les grands espaces 

Au vu de son histoire, il n’est pas compliqué de comprendre pourquoi cet animal a besoin de beaucoup d’exercice — et par extension d’un coin pour se défouler.

Si vous souhaitez adopter un chien d’ours de Carélie, mieux vaut avoir un jardin, ou de pouvoir le sortir régulièrement afin qu’il puisse se dépenser !

5. Il œuvre à la protection des ours

Il n’est en effet pas utilisé que pour la chasse. Ces dernières années, certains chiens d’ours de Carélie ont même été dressés pour pister et repousser les ours de certains villages russes. Le but est ainsi de protéger aussi bien les habitant·e·s que les ours…

Les chiens ont donc pour mission de courser les ours pour les rediriger vers les forêts, comme les chiens de berger le font avec le bétail. Un bel exemple de collaboration entre hommes et chiens !