in

Californie : les animaleries ne vendront plus que des chiens abandonnés

Crédits : iStock

C’est à la ville de San Francisco que l’on doit cette incroyable avancée pour la cause animale. Les animaleries de la région ne pourront plus vendre des animaux issus de l’élevage, mais uniquement des animaux abandonnés. Un exemple à suivre.

Une loi en faveur de la protection animale

La loi AB-485 entrera en vigueur à partir de janvier 2019. À cette date, toutes les animaleries de Californie devront se plier à la nouvelle réglementation pour continuer à vendre des animaux. Elles n’auront d’autres choix que de proposer à la vente des animaux (chiens, chats, lapins,…) ayant été abandonnés. Pour cela, elles devront aller les choisir et les récupérer dans les refuges où ils résident.

Cette loi permet de donner plus de chance à ces animaux malchanceux de trouver un nouveau foyer. Mais elle permet également de limiter l’élevage intensif qui était alors la règle. En effet, dans la plupart des élevages, les chiots et chatons sont élevés par centaines dans des conditions déplorables, dans le seul but d’être rapidement revendus à des animaleries.

chiot chaton chien chat
Crédits : kitty.green66/Flickr

Une loi qui fait débat

Les défenseurs de la cause animale se réjouissent : « Il s’agit d’une victoire, d’une entreprise audacieuse qui aidera à reloger 6 millions d’animaux non désirés entrant dans des refuges chaque année », précise Chris DeRose, président de l’association Last Chance for Animals. Il est important de noter que l’année dernière, ce n’est pas moins de 1,5 millions d’animaux abandonnés qui ont été euthanasiés aux États-Unis, faute de place et de moyens.

Toutefois, les opposants se sont également manifestés à l’annonce de cette loi. Ils pensent que le choix d’animaux de race va être davantage limité et que les animaux achetés en animalerie n’auront désormais plus d’origine connue, ce qui peut être problématique pour les amateurs de concours. Mais qu’ils se rassurent, les chiens et chats pure race pourront toujours être directement achetés dans les élevages.

Source

Vous aimerez aussi :

Cette entreprise offre un “congé parental” aux employés qui adoptent un animal… Le rêve !

La Wallonie prend des mesures radicales pour protéger les animaux !

Les maisons de retraite commencent à adopter des chiens et c’est une très bonne nouvelle !