in

Avant de rentrer dans cette maison, les autorités n’auraient jamais imaginé ce qu’elles allaient y trouver…

Crédits : iStock
Avant de rentrer dans cette maison, les autorités n’auraient jamais imaginé ce qu’elles allaient y trouver…
noté 5 - 4 votes

Aux États-Unis, une nouvelle mode consiste à adopter des animaux sauvages sur le marché noir. La raison ? Se démarquer de ses voisins et de leurs sempiternels chiens et chats. Et même si le phénomène est plutôt commun dans ce pays de tous les excès, certaines découvertes continuent de surprendre…

Des bébés de quelques mois

Alertés par des voisins, des fonctionnaires du Département de la protection et de l’environnement de l’État de New York et des membres de l’association World Animal Protection (WAP) se sont rendus il y a peu dans une maison située dans la ville de Buffalo. En rentrant dans l’habitation, c’est la stupeur. Non seulement ils découvrent que quatre servals et deux caracals âgés d’à peine quelques mois y sont détenus, mais ils vivent en plus dans des conditions d’hygiène lamentable et semblent très mal nourris.

Ces félins souffraient et étaient proches de la mort à cause de l’ignorance de la personne qui les détenait, qui avait l’intention de tirer profit de leur vente“, a déclaré Alesia Soltanpanah, directrice exécutive du WAP aux Etats-Unis.

bébé lynx
Crédits : Bernard Landgraf/Wikimedia Commons

Des animaux sauvages

Les servals et les caracals sont avant tout des animaux sauvages qui n’ont rien à faire dans une vie de famille, surtout pas avec des enfants. En effet, leur grande taille et leurs instincts de prédateurs ne sont pas du tout adaptés à la vie domestique.

Pour les rendre plus “inoffensifs”, les éleveurs ont d’ailleurs pris l’habitude de leur enlever les griffes. Une pratique cruelle et douloureuse pour ces animaux. L’ablation des griffes chez le chat est d’ailleurs une opération depuis longtemps interdite en France.

Heureusement, les petits félins trouvés dans cette maison de Buffalo avaient encore toutes leurs griffes. Ils ont ainsi pu être conduits dans des sanctuaires. Ils découvrent désormais le bonheur de courir dans la nature, de grimper aux arbres…

Et lorsqu’ils seront définitivement rétablis, ils seront placés dans des parcs naturels. Dans ces zones protégées, ils pourront alors vivre paisiblement leur vie d’animaux sauvages.

Source

Vous aimerez aussi :

Après avoir emménagé dans sa nouvelle maison, un homme trouve un chien enchaîné dans la cave…

Trop faible pour survivre dans la nature, ce puma a été recueilli par une famille qui a réussi à le domestiquer !

Elle pense acheter un chien, mais se rend compte au bout de 2 ans qu’il s’agit en fait d’une féroce bête sauvage