in

Australie : les koalas rescapés des incendies retrouvent peu à peu leur liberté

Crédits : asiafoto / iStock

De septembre 2019 à janvier 2020, de terribles incendies ont ravagé le sud-est de l’Australie, tuant sur leur passage 33 humains et plus d’un milliard d’animaux. Parmi eux, de nombreux koalas, ces animaux n’étant bien souvent pas assez rapides pour échapper aux flammes. Heureusement, beaucoup de ces marsupiaux ont pu être secourus. Et aujourd’hui, après des mois de convalescence, ils peuvent enfin retourner à la vie sauvage. 

Bon à savoir : pas moins de 10 000 koalas seraient morts lors de ces incendies, soit un tiers de la population totale de koalas en Nouvelle-Galles du Sud, la région la plus touchée.

Des koalas guéris et prêts à être relâchés

Depuis quelques semaines, les associations australiennes de protection des animaux, qui avaient recueilli de nombreux koalas blessés lors des récents incendies meurtriers, communiquent régulièrement sur la réintroduction de ces animaux dans leur milieu naturel.

En effet, durant plusieurs mois, les koalas ont été soignés dans les différents refuges du pays, alors même que certains d’entre eux avaient été grièvement brûlés ou intoxiqués à cause de la fumée. La plupart des animaux recueillis étaient également fortement déshydratés. Malheureusement, au vu de l’étendue de leurs blessures, certains koalas ont tout de même dû être euthanasiés.

koala
Crédits : Taz / Free Stock Photos

À noter que, pour secourir les koalas victimes des flammes, les associations ont pu compter sur l’implication de nombreuses personnes : bénévoles, passants, pompiers, policiers…

Certains marsupiaux ont même été sauvés grâce à des radio-trackers gps qui ont permis de les retrouver et de les mettre à l’abri. Et une grande partie de ces rescapés ont été envoyés dans le seul hôpital pour koalas au monde : le Koala Hospital de Port Macquarie.

Une flore loin d’être « guérie », mais en pleine renaissance

À l’heure d’aujourd’hui, les feux de brousse sont presque tous éteints en Australie, après avoir tout de même détruit un cinquième des forêts du pays. De nombreux épisodes de pluie ont notamment aidé à en finir avec ces incendies infernaux.

Mais la pluie n’a pas seulement ramené le calme sur l’île, elle a également permis la repousse de nombreux végétaux. Or, les koalas se nourrissent exclusivement de feuilles d’eucalyptus. De fait, leur réintroduction dans leur milieu naturel a pu être envisagée.

koala
Crédits : Warmlight / iStock

« C’est le bon moment pour les relâcher », estime le Dr Kellie Leigh, directrice de l’ONG Science For Wildlife, interrogée par 30 Millions d’Amis. « Ce ne sera pas facile, ils bougeront probablement plus qu’auparavant en sélectionnant les arbres de bonne qualité ou non. Nous allons les suivre à la radio et les surveiller de près pour nous assurer qu’ils vont bien. Nous sommes simplement ravis de pouvoir les renvoyer à la maison. »

Voici l’exemple d’Anwen, la première koala à avoir rejoint le Koala Hospital en octobre dernier. Après 5 mois de bons soins par le personnel de l’hôpital, la jolie femelle a pu se remettre de ses brûlures et être relâchée dans son habitat d’origine :

Anwen release

Earlier in the week Anwen, the first female koala to be admitted during the bushfires of October 2019, was joyfully released back into her original habitat in the Lake Innes Nature Reserve. We just love this video, giving us a glimpse into a day in the life of the amazing staff and volunteers (and their furry charges!) at Koala Hospital Port Macquarie – thank you! Aaaawwww – go well little Anwen! #lovekoalas #savethekoalas #iloveportmacquarie #fightingspirit #firerecovery #home #regrowth #mytree #thankyou

Publiée par Greater Port Macquarie sur Jeudi 2 avril 2020

 

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :