in

Adoptions de nouveau possibles à la SPA : quelle est la marche à suivre ?

Crédits : iStock / Spaghettikku

Depuis le début du confinement, les différents refuges de la SPA ont dû fermer leurs portes, à l’instar d’une écrasante majorité des établissements recevant du public. Mais comme on peut s’en douter, les abandons ne s’arrêtent pas pour autant – tout comme les volontés d’adoption. 

La SPA impactée par le confinement

En ces temps inhabituels, il est difficile pour tout le monde de conserver le même fonctionnement qu’en temps normal. Mais pour les refuges SPA, la problématique est toute particulière : la crainte des abandons était très forte au début du confinement.

Depuis le 17 mars donc, la SPA n’a heureusement pas enregistré de hausse significative des abandons. Mais le nombre d’adoptions a quant à lui nécessairement chuté, les refuges étant fermés au public.

La demande d’adoption reste la même

Les choses ne sont heureusement pas si catastrophiques que prévu. Bien au contraire, avoir un animal de compagnie est plutôt une bonne chose au vu de la situation, à tel point que la demande en termes d’adoption est loin d’avoir faibli.

Afin de permettre aux refuges de faire face à la situation, et pour que les personnes qui le souhaitent puissent adopter un animal, un système spécial intitulé “Adoption solidaire” a donc été mis en place et officiellement lancé ce 11 avril sur le site de la SPA.

Des procédures d’adoption sous contrôle 

Le but est donc de continuer à adopter et désengorger les refuges sans se mettre en danger – et en préservant également la santé des bénévoles et employés œuvrant pour la SPA. À partir du jeudi 16 avril donc, de nouvelles procédures adaptées permettront de faciliter les adoptions, avec l’aval du gouvernement.

chat chien chaton
Crédits : iStock

L’adoption solidaire est donc « un concept à 95% digitalisé ». Aucun contact direct n’est prévu avec les équipes du refuge en cas de visite pour rencontrer l’animal. En somme, toutes les étapes ont été adaptées à la situation.

Comment adopter ? 

Il est possible de choisir son futur nouveau compagnon en ligne, en remplissant un formulaire. La SPA concernée vous rappelle ensuite pour prendre rendez-vous au refuge. Et les règles sont claires : un seul membre du foyer peut se rendre sur place et rencontrer l’animal.

Si cette entrevue est concluante, l’adoption a lieu et la personne rentre à la maison avec l’animal, moyennant caution. Après le confinement, il faudra retourner au refuge pour officialiser l’adoption et régler les frais dus à la SPA.

C’est également l’occasion de rappeler que cette démarche n’est pas anodine. Dans la situation actuelle, adopter un animal est certes une excellente initiative, mais la motivation doit bien sûr aller au-delà de ces considérations temporaires !

Sur ce point, la SPA rappelle d’ailleurs qu’une adoption est définitive :

« Les adoptants solidaires s’engagent à prendre soin de l’animal, à répondre à ses besoins tout au long de sa vie, et à pratiquer uniquement l’éducation positive. »

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi : 

Confinement : les cliniques vétérinaires et les animaleries restent-elles ouvertes ?

SPA : record historique du nombre d’adoptions en 2019 !

La SPA ferme ses refuges au public et en appelle à « la responsabilité des propriétaires d’animaux »