in

10 conseils pour préparer son chien à l’arrivée d’un bébé

Crédits : iStock
10 conseils pour préparer son chien à l’arrivée d’un bébé
noté 5 - 2 votes

Un chien aime la routine que son maître a installée. Si un événement vient bouleverser cette routine, nos amis canidés peuvent en être très perturbés. Afin d’éviter que la cohabitation ne se passe mal entre votre fidèle compagnon à quatre pattes et le futur bébé, lisez attentivement ces 10 conseils.

1/ Fréquentez des enfants

Avant l’arrivée de bébé, mieux vaut s’assurer que votre chien est correctement socialisé. En effet, si vous découvrez au dernier moment qu’il ne supporte pas les enfants, la vie de famille risque d’être bien compliquée…

Pour ce faire, habituez petit à petit votre chien à entrer en contact avec des enfants de tous âges. Faites appel à des amis ou de la famille qui ont déjà des enfants, promenez votre chien au parc aux heures de sorties d’écoles ou encore laissez-le jouer avec les enfants des voisins. Bref, l’important est de faire en sorte que votre fidèle ami ne soit pas troublé lors de l’apparition d’un nouveau-né dans son foyer.

Attention en revanche à éviter tout incident avec un enfant. Un chien qui est au contact d’enfants doit TOUJOURS être surveillé. De plus, si vous n’êtes pas sûr de l’amour de votre chien pour les enfants, n’hésitez pas à le tenir en laisse en leur présence, voire à lui mettre une muselière jusqu’à ce que ce dernier soit complètement habitué.

2/ Perfectionnez l’éducation

Lorsque vous devrez promener votre chien avec bébé dans la poussette, mieux vaut qu’il soit bien éduqué afin d’éviter tout accident. Il est donc nécessaire de s’assurer que le chien se souvient des ordres de base avant l’arrivée du bébé.

Vous pouvez dès à présent lui apprendre à marcher à côté de la poussette, perfectionner le rappel ou encore lui apprendre de nouveaux ordres qui vous permettront de passer des moments plus confortables, à l’intérieur comme à l’extérieur tels que « pas bouger », « tais-toi » ou encore « doucement ».

3/ Ne perturbez pas son environnement

Un chien a besoin d’avoir plusieurs endroits dans la maison qui lui sont dédiés. Si vous remplacez le lieu de son panier par un landau, il ne comprendra pas pourquoi. Un chien qui ne se sent plus à l’aise dans son propre foyer et qui n’a plus de points de repère peut devenir rapidement agressif.

L’idéal est donc de ne pas perturber outre mesure ses habitudes et de ne pas déplacer ses affaires. Laissez ses gamelles à leur place dans la cuisine et son panier à côté du canapé. De même, lorsque le bébé sera là, continuez à nourrir et à sortir votre chien à heures fixes et à lui consacrer du temps pour jouer et se dépenser.

4/ Accordez-lui moins d’attention

Un chien qui vit dans un foyer sans enfants a généralement toute l’attention de ses maîtres sur lui. À l’arrivée du bébé, l’attention sera évidemment focalisée sur ce dernier. Afin d’éviter que votre chien ne se sente lésé, habituez-le dès à présent à ne plus être le centre de la famille.

Petit à petit, diminuez le temps que vous passez avec lui chaque jour et ne répondez pas immédiatement à tous ses besoins. Il vous fait comprendre qu’il a faim ? Il attendra 10 minutes. Il veut jouer ? Alors seulement quelques minutes et quand vous l’aurez décidé.

5/ Habituez-le aux nouvelles odeurs et aux nouveaux objets

L’arrivée d’un amas de jouets, de couches, d’habits ou encore de meubles dans la maison peut être perturbante pour votre chien. Au fur et à mesure des jours, faites lui sentir chacun des nouveaux objets afin qu’il se familiarise avec eux.

Vous pouvez également d’ores et déjà poser les futures règles qui régiront votre nouvelle famille. Par exemple, interdisez-lui dès maintenant l’accès à la chambre du bébé ou au canapé.

6/ Faites un bilan chez le vétérinaire

Afin de prévenir tout risque de maladie ou de désagrément pour votre nourrisson, mieux vaut emmener son chien chez le vétérinaire quelques jours avant la naissance. Un bilan de santé permettra de s’assurer que votre chien est à jour de tous ses vaccins et qu’il peut rentrer en contact avec le futur bébé sans que cela ne mette la vie de ce dernier en danger.

N’hésitez pas à vermifuger et à traiter votre boule de poils contre les parasites afin d’offrir une protection optimale à votre petit foyer.

7/ Ne jamais laisser votre chien seul avec bébé

S’il y a une règle à toujours respecter, c’est bien celle-ci. Un chien reste un animal imprévisible. De plus, les odeurs que dégage le nouveau-né ne permettent pas toujours au canidé de l’identifier comme un être humain. Il est donc indispensable qu’un adulte puisse toujours surveiller les moments d’interaction entre l’animal et le bébé. Un accident est très vite arrivé même si l’on fait confiance à son animal…

 8/ Amenez à la maison un vêtement imprégné de l’odeur du bébé

Après la naissance et quelques jours avant que bébé ne rentre pour la première fois à la maison, il est recommandé d’apporter au chien un vêtement ou un doudou imprégné de l’odeur du nourrisson.

Cette technique permet au canidé de s’habituer à l’odeur de ce nouveau membre de la famille dans sa maison. Il sera donc moins surpris lorsqu’il le verra pour la première fois sur son territoire.

9/ Faites les présentations

Cette étape est indispensable. Lorsque vous rentrerez avec votre bébé à la maison, ce sera la première chose à faire. Attendez que votre chien et votre bébé soient calmes tous les deux et laissez l’animal s’approcher doucement. Veillez tout de même à ce qu’il ne s’approche pas trop près de la tête du bébé, on ne sait jamais…

Dès cet instant et à chaque fois que votre chien se comportera bien avec votre chien, récompensez-le abondamment à l’aide de caresses, de friandises ou d’encouragements.

10/ Donnez de l’amour pour deux !

L’erreur à ne pas faire est de complètement délaisser votre chien à l’arrivée du bébé. Oui, ce n’est pas facile de s’occuper d’un nouveau-né et cela demande une implication de tous les instants. Mais n’oubliez pas que votre chien est votre fidèle ami depuis de nombreuses années et qu’il fait lui aussi partie intégrante de votre famille.

Et puis, quand il y en a pour un, il y en a pour deux !

Sources : Naître et grandir ; Wikichien ; Toutou pour le chien