in

Comment savoir si mon chat a une infection urinaire ?

Crédits : klimkin/Pixabay
Comment savoir si mon chat a une infection urinaire ?
noté 4.7 - 3 votes

Cela fait plusieurs jours que votre chat gémit à chaque fois qu’il s’installe dans sa litière ou qu’il fait pipi à côté ? Il souffre peut-être d’une cystite, plus communément appelée infection urinaire dont elle est l’un des symptômes, qui n’est autre qu’une inflammation de la vessie. 

Les causes d’une infection urinaire

Comme pour nous, humains, ce sont les femelles qui sont le plus souvent sujettes à des cystites, leur urètre étant plus court que celui des mâles. Une cystite apparaît généralement suite à :

  • une mauvaise hygiène de la litière du chat et un mauvais nettoyage de ses gamelles, causant une infection,
  • à une déshydratation,
  • à la formation de cristaux dans l’urine, formant ainsi des calculs (cailloux) qui obstruent l’urètre,
  • à une blessure après un accident,
  • à une lésion de l’appareil urinaire,
  • à une maladie telle qu’une tumeur,
  • à une malformation.
Crédits : Ben_Kerckx/Pixabay

Il se peut également que l’inflammation de la vessie n’ait pas de cause connue. Par ailleurs, il existe des chats plus sensibles que d’autres aux cystites. C’est notamment le cas des chats obèses et peu actifs, des chats stérilisés ou encore des chats stressés.

Les signes qui ne trompent pas

Si votre boule de poils souffre d’une cystite, elle présentera plusieurs symptômes significatifs :

  • des urines plus nombreuses que d’habitude et en petites gouttes,
  • une douleur évidente lorsque le chat urine, signifiée par un miaulement plaintif et rauque par exemple,
  • du sang dans l’urine, signe d’une infection,
  • de la fièvre,
  • une perte d’appétit,
  • un pelage terne,
  • une forte odeur d’ammoniac provenant de l’urine,
  • une forte envie de boire,
  • des signes d’agitation ou au contraire de prostration,
  • de la malpropreté avec des pipis effectués hors du bac à litière,
  • un léchage excessif de la zone génitale.
Crédits : iStock

Si votre chat présente l’un ou plusieurs de ces symptômes, conduisez-le immédiatement chez le vétérinaire afin d’éviter que l’infection ne s’aggrave. De plus, s’il s’agit d’une obstruction urinaire, qui a lieu le plus souvent chez les chats mâles, les reins de votre matou peuvent lâcher, provoquant la mort de l’animal.

Quel traitement ?

Le vétérinaire, après avoir effectué une analyse d’urine, voire une radiographie ou une échographie, pourra fournir à votre chat un traitement adapté. S’il s’agit bel et bien d’une infection urinaire, des antibiotiques seront généralement prescrits. S’il s’agit d’une obstruction urinaire, une intervention chirurgicale sera peut-être nécessaire.

Votre vétérinaire pourra également vous orienter vers une alimentation plus adaptée à votre chat pour renforcer sa vessie ainsi que vous conseiller sur l’achat d’une fontaine à eau pour encourager votre minou à boire plus.

Crédits : iStock

Sources : Conseils Véto ; Ooreka

Articles liés

3 conseils pour apprendre à son chat à faire ses besoins dans les toilettes

3 astuces pour donner un comprimé à son chat

Pourquoi mon chat fait-il pipi partout ?