in

Réchauffement climatique et activités humaines : 10 animaux en voie de disparition

Crédits : TeeFarm/Pixabay

Chaque jour, de nombreux animaux meurent à cause des changements environnementaux liés aux activités humaines : pollution atmosphérique, pollution sonore, déforestation, réchauffement climatique… Ainsi, bien que nous n’ayons pas toujours conscience de l’impact de nos activités, elles ont de lourdes répercussions sur la biodiversité. Voici une liste non exhaustive d’animaux qui pourraient bientôt disparaître.

1. Les ours polaires, une fonte des glaces dangereuse pour leur survie 

Avec le réchauffement climatique, les ours polaires rencontrent de plus en plus de difficultés pour survivre dans leur milieu naturel. En effet, la diminution de la banquise réduit considérablement leurs zones et leur période de chasse. Leur jeûne est alors allongé, ce qui affecte leur état de santé et met en péril leur reproduction. En effet, ceux-ci étant affaiblis par le manque de nourriture, leurs difficultés à se reproduire augmente.

ours polaire
Crédits : Alexey_Seafarer/ iStock

2. Les éléphants, les plus grands mammifères en danger

Les éléphants sont les plus grands mammifères terrestres. Mais leur population a considérablement diminué entre le 19e et le 20e siècle. Les principaux facteurs de leur disparition sont le braconnage, qui entraîne un déclin massif, et la perte de leur habitat. En effet, les activités humaines empiètent de plus en plus sur leur territoire, obligeant les éléphants à réduire considérablement leur espace de vie.

éléphants
Crédits : abadonian/iStock

3. Les léopards de l’amour

Le léopard de l’amour – aussi appelé panthère de l’amour – est une sous-espèce de panthère issue du sud-est de la Russie, dans la région du Primorié, et du nord-est de la Chine. D’après WWF, il n’en resterait que 50 à l’état sauvage, et environ 200 en captivité. Cet animal est fortement sujet au braconnage, ce qui réduit drastiquement ses chances de survie dans la nature. De plus, ces animaux sont aussi en danger à cause des activités humaines.

En effet, ces animaux peuvent être en péril en chassant les animaux des fermes. Des pièges sont installés par les fermiers afin de protéger leurs bêtes, néanmoins ces pièges sont souvent impardonnables… De plus, ces individus sont fragiles et peuvent facilement succomber à certaines maladies, rendant difficile un retour de l’espèce à un chiffre stable. Ce grand félin fait malheureusement partie des animaux en voie de disparition.

Léopard de l'amour bébé
Crédits : gatterwe/pixabay

4. Les tortues imbriquées, piégées par la pêche et le commerce d’écailles

Les tortues font face à des nombreux dangers. Que ce soit dans les océans comme pour leurs premiers pas. Beaucoup de jeunes tortues ou d’œufs sont mangés avant d’arriver à l’eau, lorsqu’elles ne sont pas protégées par les Hommes.

La tortue imbriquée est victime du commerce d’écailles de tortues, de la pollution plastique, de la surpêche, mais aussi du réchauffement climatique. Bien que certains plans de survie de l’espèce soient mis en place, ces tortues sont en grande difficulté.

Tortue imbriquée
Crédits : 272 447/pixabay

5. Les orangs-outans, des animaux en voie de disparition massive

Selon Greenpeace, chaque jour, c’est plus de 25 orangs-outans qui disparaissent à cause de la déforestation. Leur habitat est massivement détruit pour les activités humaines. Ces destructions entraînent la mort directe d’orangs-outans, mais aussi une difficulté pour les autres à retrouver un cadre de vie ayant tous leurs besoins vitaux.

Les habitats de ces animaux sont anéantis pour fabriquer des produits que nous consommons, contenant de l’huile de palme par exemple (nourriture, shampoings, savons, etc.). Il faudrait baisser cette demande et ces achats participant à la destruction de l’espèce afin de les préserver.

orang-outan
Crédits : iStock

6. Les tigres de Malaisie, de Chine et Sumatra 

Les tigres de Malaisie, de Chine et Sumatra ne sont pas originaires des mêmes milieux. Toutefois, ils sont tous les trois en voie de disparition à cause du braconnage et des activités humaines. Certains tigres sont aussi victimes de commerces frauduleux et illégaux. Les peaux de ces animaux déjà en voie de disparition sont très recherchées, ce qui les rend encore plus en danger. De plus, le développement de toutes les activités humaines entraîne la disparition de leur habitat naturel, ils ne peuvent pas se développer et se reproduire correctement.

Tigre sumatra
Crédits : Jolenka/Pixabay

7. Les rhinocéros noirs et blancs, chassés par les braconniers

Les rhinocéros blancs et les rhinocéros noirs sont aussi au centre de plusieurs réseaux de braconnage. En effet, leurs cornes font l’objet d’un trafic incroyable qui nuit gravement à ces espèces. Bien que des mesures soient prises, il est difficile d’arrêter tous les braconniers et de protéger tous ces animaux menacés. De plus, leur habitat est aussi détruit et en danger à cause des activités humaines.

Crédits : iStock/ Steve Toom

8. Les marsouins du Yang Tsé, des animaux marins en voie de disparition

Ce mammifère marin d’eau douce peu connu est en voie d’extinction extrême. En effet, il est victime de la pollution des eaux, du réchauffement climatique, mais aussi de la surpêche. Les conditions environnementales autour de son fleuve sont dramatiques, en effet, des pollutions chimiques, plastiques sont déversées dans son milieu d’habitat. Ce cétacé ne peut pas vivre correctement, ainsi, il est malheureusement en danger de mort et d’extinction.

9. Les pandas, victimes de la déforestation

Les pandas sont en grand danger à cause de plusieurs facteurs. La perte de leur habitat naturel, la chasse, le tourisme et les activités agricoles mais aussi le changement climatique. Les activités humaines, notamment la déforestation, détruisent leur habitat, mais aussi toute leur alimentation. De plus, le tourisme étant en plein essor, il modifie grandement les conditions de vie de ces animaux.

panda géant
Crédits : Pixnio

10. Les pangolins, des animaux rares en voie de disparition 

Les pangolins sont des mammifères braconnés pour leurs écailles très particulières. Ils ont aussi été victimes du commerce d’animaux sauvages. Beaucoup d’idées reçues ont été valorisées pour la vente de ces animaux maintenant en voie de disparition, comme des vertus thérapeutiques pour leur chair, ou encore des croyances bénéfiques pour éloigner les mauvais esprits et présages.

Ces animaux sont très faciles à capturer, car ils ne peuvent pas réellement se défendre, ce qui en fait des spécimens très vulnérables. Ils sont, depuis peu, des espèces protégées. Néanmoins, les braconniers et les commerçants rusent régulièrement afin de continuer leurs activités frauduleuses, mettant en péril la vie de ces animaux et de toute l’espèce.

Pangolin
Crédits : iStock/Uniquesafarieye

Bien que certains de ces animaux soient protégés, leur vie est tout de même menacée à cause des différents changements environnementaux et des activités humaines barbares. Il est aussi important de prendre conscience de tout ce qui découle de nos pollutions et de nos consommations. Ainsi, ces animaux sont protégés afin de pouvoir sauvegarder l’espèce dans un havre de paix. Toutefois, bien que protégées, elles restent fragiles et impactées par les différentes activités humaines