in

Prendre l’avion avec son chien : tout ce qu’il faut savoir !

Crédits : Spiritze/Pixabay

Les globe-trotters amoureux des animaux se retrouvent régulièrement confrontés à ce dilemme : dois-je emmener mon chien avec moi en voyage ? Tout dépend de la capacité de votre toutou à supporter les longs trajets. Si vous décidez tout de même de partager vos envies d’ailleurs avec lui et que l’avion constitue un passage obligatoire, voici les quelques contraintes que vous devrez respecter.

Emmener son chien en voyage peut être un véritable plaisir. Mais le trajet pour arriver à destination peut être une véritable source de stress pour le chien comme pour le maître.

Pour être certain de ne rien oublier et que le voyage se passe au mieux pour chacun, mieux vaut se renseigner sur les conditions de voyage avec son animal auprès de la compagnie choisie au moment de la réservation des billets (eh oui, il faut payer un billet à son chien !). En effet, certaines races de chiens comme les chiens de 1re catégorie, les chiens à la gueule écrasée (à cause de leurs difficultés à respirer) ou encore les chiens âgés sont parfois interdits dans les avions.

Le voyage en cabine

En avion, le voyage en cabine est possible pour certains chiens. Les compagnies aériennes ont chacune leurs propres normes. Selon la compagnie que vous avez choisie, les chiens de 5 à 8 kg maximum peuvent être admis à voyager à vos côtés. Un seul animal par personne est autorisé.

Les vaccins du chien doivent être tous à jour. N’oubliez donc pas d’apporter son carnet de santé ainsi qu’une attestation du vétérinaire autorisant votre fidèle ami à voyager en avion.

Pour des raisons de sécurité, le trajet de votre chien en cabine doit se faire… enfermé dans une cage ou dans un sac de transport. De plus, la cage doit être placée sous le siège du propriétaire durant tout le trajet, avec interdiction de faire sortir l’animal. Il est donc important de vérifier que la cage ou le sac comporte bien des trous assez nombreux pour que l’animal puisse respirer.

Le sac ou la cage de transport doit répondre à des mesures précises, comme pour les sacs de voyage. La taille admise la plus répandue est, pour une cage, 46 x 28 x 20, et pour un sac, 46 x 28 x 24. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la réglementation fixée par l’IATA (International Transport Association).

chien chihuahua câlin
Crédits : Pixnio

Le voyage en soute

Les chiens devant voyager en soute sont ceux dont le poids dépasse la limite fixée par la compagnie aérienne. De la même façon que les chiens qui voyagent en cabine, le propriétaire devra présenter le carnet de vaccination de l’animal ainsi qu’une attestation.

Le voyage en soute se fait également en cage pour nos amis les canidés. La cage de transport doit respecter plusieurs normes :

  • Être assez grande et spacieuse pour permettre au chien de se tenir debout sans toucher le haut de la cage, mais aussi de se coucher
  • Ne pas avoir de roues ou, s’il s’agit de roues rétractables, les bloquer
  • Avoir une coque composée uniquement de plastique rigide ou de fibre de verre
  • Disposer d’un système de fermeture centralisé, fermé par des boulons en fer
  • Avoir des charnières de la porte qui dépassent d’au minimum 1.6 cm

Pensez également à rajouter dans sa caisse de transport une gamelle d’eau et une gamelle de nourriture pour le trajet. Et pourquoi pas une petite couverture afin que le voyage soit plus confortable.

Enfin, n’hésitez pas à apposer sur sa cage des étiquettes avec des informations permettant d’identifier votre chien, mais également de vous retrouver. Vous pouvez y inscrire son nom, son numéro de puce, votre numéro de téléphone, votre numéro de vol et votre destination. Si votre chien nécessite un traitement spécifique, notez-le également. Toutes les informations sont bonnes à prendre si jamais votre chien est victime d’une erreur et se retrouve à l’autre bout du monde.

Source

Vous aimerez aussi :

Voyager en voiture avec son chien : 5 accessoires à avoir absolument

Chien malade en voiture : 7 conseils pour le soulager

6 choses à savoir avant d’emmener son chien à la plage