in

Mon chat a les oreilles chaudes : est-ce normal ?

Crédits : iStock / Louno_Mar

Vous voilà tranquillement installé·e dans votre canapé à dorloter votre chat lorsque votre main s’arrête sur ses oreilles. Comment savoir si elles sont trop chaudes ou trop froides par rapport à la température normale ? Les oreilles peuvent-elles indiquer une maladie ? Décryptons tout de suite les signes qu’il faut guetter pour répondre à ces questions et laisser votre chat se reposer sur ses deux oreilles. 

Quelle doit être la température normale des oreilles de mon chat ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais il se trouve que les chats possèdent une température corporelle légèrement supérieure à celle de l’être humain. De nature, ils ont en effet une température normale qui va de 38 à 39 °C. C’est assez subtil par rapport à l’humain, mais au vu de la biologie cela change beaucoup de choses, sans compter leur fourrure qui modifie leur rapport à la chaleur et au froid.

Mais qu’en est-il des oreilles alors ? On s’en doute, elles ne peuvent pas nécessairement avoir la même température que le reste du corps puisqu’elles en constituent deux extrémités. De même, elles ne bénéficient pas non plus de la protection d’autant de fourrure que sur le reste du corps. Le climat de leur environnement va donc définir la température des oreilles d’un chat.

Un véritable outil de thermorégulation

On l’a compris, il faut prendre en compte le contexte pour savoir si la température des oreilles de votre chat trahit un petit souci de santé. S’il fait froid, c’est tout à fait normal qu’elles le soient également. Au contraire, il est logique qu’elles soient chaudes en été : elles servent à la thermorégulation et permettent de rafraîchir l’organisme du chat. Si une oreille est chaude et pas l’autre, posez-vous la question de savoir s’il était exposé au soleil seulement d’un côté du corps.

chat
Crédits : i_talay / iStock

De même, les oreilles d’un chat seront chaudes après un effort physique, là encore par souci de régulation naturelle de température. En somme, il n’y a pas à s’inquiéter si le comportement de votre animal vous semble normal et que la température de ses oreilles découle de manière logique de l’environnement immédiat.

Quand faut-il s’inquiéter ? 

En tant que propriétaire de votre boule de poils, vous êtes la personne la plus à même de déceler des changements inhabituels qui peuvent révéler une fièvre ou un autre problème de santé. S’il se gratte beaucoup les oreilles, secoue souvent la tête et a les oreilles anormalement chaudes, redoublez de vigilance pour observer si la gêne est passagère ou non.

Si les oreilles de votre chat sont anormalement chaudes et présentent un gonflement, des rougeurs, des sécrétions anormales ou encore des croûtes, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour faire la lumière sur cette inflammation et voir s’il ne s’agit pas d’une otite ou d’une infection.

Mais le mal peut parfois être invisible – et les chats sont doués pour cacher leur mal-être. Des symptômes supplémentaires à des oreilles chaudes doivent donc alerter. Une perte ou modification de l’appétit, une respiration haletante, des difficultés à bouger comme d’habitude sont des signes d’alerte évidents.