in

Tout savoir sur le lymphome félin, le cancer le plus répandu chez les chats

Crédits : iStock
Tout savoir sur le lymphome félin, le cancer le plus répandu chez les chats
noté 3.8 - 12 vote[s]

Le lymphome félin est le cancer le plus fréquent chez les chats puisqu’il représente un tiers des tumeurs. En fonction du lymphome dont le chat est atteint, les traitements sont généralement efficaces pour apporter une espérance de vie plus que correcte. On vous dit tout sur ce cancer.

Le lymphome, c’est quoi ?

Le lymphome est un cancer de la lymphe, la lymphe étant le liquide qui baigne les organes et qui joue un rôle très important dans le système immunitaire. Ce cancer, qui n’est pas une maladie contagieuse, peut se déclarer sous plusieurs formes, en fonction du ou des organes atteints :

  • Lymphome médiastinal : forme la plus fréquente qui touche les nœuds lymphatiques (ou ganglions) entre les poumons.
  • Lymphome digestif abdominal : seconde forme la plus fréquente qui touche l’appareil digestif.
  • Un lymphome rénal : qui touche les reins.
  • Lymphome nerveux : qui touche le système nerveux.
  • Lymphome multicentrique : qui touche plusieurs organes.
  • etc.

Cette tumeur peut se déclarer spontanément, sans raison apparente, ou à la suite d’une infection par le virus de la leucose féline. Généralement, les chats atteints par le lymphome sont des chats déjà adultes, voire âgés, ou ceux présentant une leucémie (sida du chat).

Quels sont les symptômes du lymphome félin ?

Lorsqu’un chat souffre de lymphome, il présente plusieurs symptômes qui diffèrent selon le type de cancer dont il est atteint :

  • un manque d’appétit,
  • une grande fatigue,
  • une perte de poids rapide,
  • des vomissements,
  • des diarrhées sanglantes,
  • une dyspnée,
  • des éternuements,
  • des convulsions,
  • une paralysie du système nerveux,
  • une gêne oculaire,
  • les ganglions lymphatiques enflés.
chat triste
Crédits : Taylor Grote/Unsplash

Existe-t-il des traitements ?

Si, dès l’apparition des premiers symptômes, le chat n’est pas pris en charge, il risque de mourir dans les semaines à venir. En revanche, certains traitements existent pour ralentir la progression de la maladie, sans pour autant la guérir.

Le traitement le plus souvent prescrit par les vétérinaires est de la chimiothérapie, généralement bien supportée par les animaux. Le protocole Kidrolase — Onconvin, par exemple, comprend la prise de médicaments à base de doxorubicine une fois par semaine et des injections toutes les 3 semaines durant 9 mois puis tous les mois pendant encore 9 mois.

Les effets secondaires qui peuvent apparaître sont une légère anorexie et une insuffisance rénale. Mais les chats qui bénéficient de ce traitement ont 60 % de chance d’entrer en rémission. La durée de survie d’un chat victime d’un lymphome est généralement de 2 mois à 2 ans.

Source

Vous aimerez aussi :

Chatons : les principales maladies à connaître

Les 3 principales maladies que peuvent nous transmettre nos chiens et nos chats

Comment savoir si mon chat a la toxoplasmose ?