in

Les techniques d’éducation diffèrent-elles en fonction de la race d’un chien ?

Crédits : 18516/Pixabay
Les techniques d’éducation diffèrent-elles en fonction de la race d’un chien ?
noté 5 - 2 votes

Un chien doit-il être éduqué en fonction de sa race ? Nous répondrons oui, sans hésiter. Mais au-delà de la race, d’autres critères doivent être pris en compte dans l’éducation canine, notamment la personnalité de l’animal et les motivations du maître.

Des races aux aptitudes différentes

Chaque chien, en fonction de sa race, a reçu un lourd héritage génétique qui impacte son comportement. En effet, la plupart des races que l’on connaît aujourd’hui ont été améliorées par l’Homme au fil des années. Le but ? Créer des chiens de travail capables d’exceller dans leur domaine. Chaque chien a donc des compétences qui lui sont propres. Ainsi, à l’origine, le rôle d’un Berger Australien était de conduire les troupeaux tandis que celui d’un Labrador Retriever était de rapporter le gibier lors des parties de chasse.

En ce sens, certaines races sont plus faciles à éduquer que d’autres. Un chien de garde, par exemple (Rottweiler, Dobermann…), devait être réactif, courageux, voire parfois agressif pour faire fuir d’éventuels intrus. Aujourd’hui encore ces chiens présentent généralement une grande partie de ces caractéristiques, ce qui explique pourquoi leur éducation doit être ferme, le but étant de les canaliser. À l’inverse, les chiens de berger doivent bénéficier d’une éducation plus souple, basée sur leur sensibilité.

Chacun son rythme

En plus d’avoir des talents différents, chaque chien a également une personnalité qui lui est propre. Et ce peu importe la race. Ainsi, l’éducation d’un chien doit d’abord être basée sur le caractère de ce dernier, tout en lui permettant de trouver naturellement sa place au sein du foyer. Car le chien a besoin d’une hiérarchie claire, ne l’oubliez pas !

chien beagle femme humain joue éducation
Crédits : iStock

Mais le poids et la taille de l’animal doivent également être pris en compte. En effet, un chien qui pèsera 40 kilos à l’âge adulte doit absolument bénéficier d’une éducation rigoureuse et précise. Il est alors nécessaire que les ordres de base (marche en laisse, rappel, « pas bouger », « assis »…) soient parfaitement assimilés afin d’éviter tout incident.

Et le maître, dans tout ça ?

Lors du choix d’un chien, il est absolument essentiel de tenir compte de sa race. Comme nous l’avons vu plus haut, cela détermine une partie de sa personnalité. Ainsi, le tempérament du chien doit être adapté au mode de vie du maître. Un chien énergique, comme le Jack Russell par exemple, aura besoin d’un maître sportif afin de pouvoir s’épanouir.

En effet, si les besoins essentiels du chien ne sont pas assouvis, la frustration apparaît, et c’est là où il pourrait devenir agressif. Et ce même s’il a été parfaitement éduqué… Par ailleurs, un chien doit être éduqué différemment en fonction du rôle qu’il est appelé à jouer : chien de travail ou chien de compagnie.

Source

Vous aimerez aussi :

9 choses à ne surtout pas faire à votre chien

Top 8 des races de chiens les plus obéissantes

Top 11 des races de chiens les plus difficiles à éduquer