in

L’Australie plus que jamais face au défi de sauver les koalas

Crédits : albagloria5/Flickr

Un peu moins d’un an après les terribles incendies qui ont ravagé une immense partie de la faune et de la flore australienne, il a fallu réagir. D’abord pour recueillir, soigner et réintroduire les animaux blessés, puis plus récemment pour se préparer à la nouvelle saison qui s’annonce. Face à cette inquiétude s’ajoute aussi la peur de voir le nombre de koalas – déjà fragilisé – dégringoler si de nouveaux incendies venaient à se produire. 

La population de koalas en danger

En Australie, la fin de l’année est la saison la plus chaude, et apporte parfois avec elle son lot de feux de brousse. La fin 2019 et le début 2020 ont d’ailleurs été marqués par des incendies d’une virulence rarement observée dans le pays, provoquant la mort d’au moins 60 000 de ces marsupiaux et la perte d’une partie considérable de leur habitat – 24 millions d’hectares ont été ravagés par les flammes.

Les nombreux koalas blessés qui avaient pu être sauvés ont été pour la plupart pris en charge par des sanctuaires et des hôpitaux spécialisés. Si certains ont depuis été ramenés dans des espaces naturels faits pour eux, d’autres sont toujours soignés dans ces établissements où ils suivent une rééducation pour réapprendre à escalader par exemple.

La prévention est primordiale pour cette saison

Cette année, il va donc être question d’éviter une nouvelle hécatombe qui pousserait encore plus les koalas vers leur fin. Comme le rappelle Dermot O’Gorman (directeur de la WWf en Australie), « pour cette espèce qui est déjà très en danger, ce nombre est aujourd’hui vraiment inquiétant ». Il est donc urgent de réagir et de prévenir pour cette nouvelle saison.

En 2016, on dénombrait environ 329 000 koalas, mais l’été dernier est venu mettre un coup d’arrêt à cet équilibre déjà précaire. Des pronostics ont même établi que si rien n’était fait, les koalas pourraient parvenir aux limites de l’extinction d’ici 2050. De fait, diverses opérations sont actuellement en projet pour préserver cet animal emblématique et endémique de l’Australie.

koala
Crédits : StockSnap/Pixabay

Une opération de recensement pas si facile

Selon une estimation de l’Australian Koala Foundation, il y aurait aujourd’hui moins de 100 000 koalas vivant à l’état sauvage. Il convient donc de réagir, d’où ce projet de recensement, fait avec des moyens encore jamais déployés. Le gouvernement a en effet mis 1,5 million de dollars sur la table pour mettre en place cette campagne inédite.

En effet, cette opération devrait se faire grâce à des technologies de pointe telles que les drones, des sondes acoustiques, mais aussi des chiens renifleurs – qui avaient déjà prouvé leur efficacité lorsqu’il s’agissait de retrouver des koalas blessés lors des incendies. Cela devrait permettre aux spécialistes de mieux appréhender la situation.

koala
Crédits : chrissmith731 / iStock

Des initiatives pour sauver les koalas

Mais nombreuses sont les personnes qui appuient le fait qu’un recensement n’empêche pas d’agir maintenant. La directrice du Fund for Animal Welfare pour l’Océanie déclare même avec inquiétude que « compter les koalas revient au même que de compter les chaises longues sur le pont du Titanic au moment où il coule ».

En parallèle, le Wolrd Wildlife Fund s’est promis de doubler les effectifs de koalas en Australie d’ici 2050. Pour ce faire, il a déjà entrepris de larguer des milliers de graines d’eucalyptus sur les terres ravagées par les flammes l’été dernier. Cela permettra de recréer des espaces propices au développement des koalas, qui utilisent cet arbre comme lieu de vie et source de nourriture.