in

Été : 5 astuces pour garder son chien au frais en promenade

Crédits : SVPhilon / iStock

L’été, lorsque les températures augmentent, la vigilance est de mise. Et pour cause, les chiens sont particulièrement sensibles au coup de chaud. Celui-ci survient en cas de fortes chaleurs, après un effort physique ou lorsqu’ils ont trop longtemps été exposés au soleil. En somme, il peut survenir n’importe quand : dans le jardin, dans la voiture, à la plage… Mais alors comment concilier promenades et températures estivales ? On vous explique comment faire !

1. Ne pas sortir aux heures les plus chaudes

Si vous et votre chien êtes de grands amateurs de promenades, l’arrivée de l’été ne signifie pas l’arrêt de vos activités. En effet, même s’il est recommandé de garder son chien au frais à l’intérieur ou à l’ombre dans le jardin, il n’est pas interdit de sortir le promener.

En revanche, évitez de sortir aux heures les plus chaudes de la journée, c’est-à-dire entre 10h et 17h. Par ailleurs, lorsque les températures sont caniculaires, mieux vaut également éviter de programmer une randonnée à la journée. Préférez effectuer vos sorties tôt le matin ou tard le soir.

2. Privilégier les promenades avec des points d’eau

Si le désir de randonnée est plus fort que tout, alors pensez à prévoir vos itinéraires en fonction de votre chien. Pour ce faire, privilégiez les promenades en forêt, afin d’être un maximum à l’ombre, et veillez à ce qu’un ou plusieurs points d’eau soient accessibles en chemin.

Il peut s’agir de ruisseaux, de rivières, de lacs, de cascades… Bref, tout point d’eau qui permettra à votre chien de se rafraîchir un peu. En effet, le meilleur moyen de garder votre chien au frais, en plus de le mettre à l’abri du soleil, est d’humidifier régulièrement ses pattes.

La raison ? C’est au niveau des pattes que nos amis canins possèdent la plus grande quantité de glandes sudoripares. Or, ce sont ces glandes qui leur permettent de transpirer et donc de réguler leur température corporelle.

chien rivière
Crédits : LexiTheMonster / iStock

À noter que si aucun cours d’eau ne jalonne votre balade, pensez à prévoir une bouteille d’eau entièrement dédiée à mouiller les pattes de votre chien tout au long du chemin.

Bon à savoir : même si les balades sur la plage peuvent sembler idéales en été, la mer étant à proximité immédiate, elles peuvent en fait favoriser le coup de chaleur. Et pour cause, non seulement il n’y a pas d’ombre, mais en plus le sable ou les galets ont tendance à absorber les rayons du soleil et donc à accentuer la sensation de chaleur.

3. Penser à l’eau fraîche et à la gamelle

Qui dit promenade en été dit grosse bouteille d’eau fraîche. En effet, tout comme vous, votre chien a besoin de s’hydrater lorsqu’il fait chaud. Ainsi, si vous partez vous promener plus de 30 minutes, pensez à emporter une grande bouteille d’eau pour votre boule de poils. De plus, n’hésitez pas à lui proposer de boire toutes les 15 minutes. L’objectif ? Éviter la déshydratation !

Et petite astuce : n’oubliez pas la gamelle ! Ce sera beaucoup plus pratique pour assouvir la soif de votre chien. Sachez d’ailleurs que des gamelles pliables, facilement transportables dans un sac à dos, existent !

4. Éviter de marcher sur des surfaces chaudes

Vous ne le sentez peut-être pas grâce à vos chaussures, mais en été, le sol a vite tendance à devenir brûlant. Et ce peu importe que vous marchiez sur du bitume, du sable ou encore des cailloux. C’est simple, à partir du moment où la température de l’air atteint les 25 °C, la vigilance est de mise.

chien chaud
Crédits : Lunja / iStock

Et pour cause, votre chien, lui, sent parfaitement la température du sol. En effet, ses coussinets particulièrement sensibles ne lui sont d’aucune protection contre la chaleur. Au contraire, ils peuvent rapidement brûler…

Pour éviter tout incident, préférez donc effectuer vos promenades dans de l’herbe, sur de la terre ou dans des zones ombragées toute la journée. Eh oui, on n’y pense pas, mais si la route ou le sentier sur lequel vous marchez a été au soleil toute la journée, il aura eu le temps de chauffer, même s’il est désormais à l’ombre. Il lui faudra alors plusieurs heures pour se refroidir.

Bon à savoir : si vous pouvez laisser votre main posée sur le sol durant 5 secondes sans commencer à ressentir une sensation de brûlure, c’est que votre chien peut marcher dessus en toute sécurité.

5. Limiter les activités physiques

Si possible, limitez les activités physiques de votre chien durant ses balades. Cela signifie pas de jogging ni de lancers de balle. La marche suffit. Alors certes, votre toutou a besoin de se dépenser, mais pas au détriment de sa santé.

Ou alors, si votre chien est du genre hyperactif, levez-vous (très) tôt pour le faire courir un peu !