in

Devenir auxiliaire vétérinaire : compétences et formation

Crédits : iStock

Vous êtes un(e) passionné(e) des animaux, mais les études pour devenir vétérinaire vous paraissent affreusement longues ? Alors, pourquoi ne pas vous tourner vers les métiers d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV) ou d’auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ) ?

Le métier d’auxiliaire vétérinaire

L’auxiliaire vétérinaire est en réalité l’assistant du vétérinaire. Il exerce dans un cabinet vétérinaire et gère différentes tâches liées au secrétariat et aux soins.

Ses activités principales sont la prise de rendez-vous, l’accueil et le conseil des clients et de leurs animaux, la préparation des commandes, l’aide aux soins durant les consultations (prises de sang, pansements…), l’entretien du matériel et des locaux et la gestion des animaux opérés (repas, câlins).

Un débutant gagne environ 1 500 euros bruts par mois.

Les compétences requises

Pour devenir auxiliaire vétérinaire, il est essentiel d’avoir un mental d’acier. En effet, il ne faut pas avoir peur du sang et faire preuve de beaucoup de patience avec les animaux. Il faut également savoir rassurer les clients, notamment lors des moments difficiles. Par ailleurs, une bonne condition physique est exigée ainsi qu’une absence totale d’allergies.

L’auxiliaire vétérinaire doit posséder des connaissances variées sur les animaux : races, réglementation, alimentation, vaccins… Il doit également être extrêmement rigoureux dans la gestion de ses dossiers. Enfin, il doit être vif et savoir réagir rapidement en cas d’urgence.

lapin vétérinaire
Crédits : iStock

La formation

L’AVS est plus qualifiée que l’AVQ. En effet, le titre d’AVQ se prépare en 1 an en alternance et s’adresse aux jeunes de moins de 26 ans titulaires d’un CAP ou ayant suivi une scolarité jusqu’en fin de 1re et ayant une expérience professionnelle d’au moins un an.

Le titre d’ASV se prépare quant à lui en 2 ans et permet à l’élève de se spécialiser (animaux de compagnie, équidés, animaux de production ou comptabilité). Cette formation s’adresse aux personnes titulaires d’un baccalauréat ou à celles qui ont effectué leur scolarité jusqu’en 2de et qui possèdent une expérience professionnelle de 2 ans.

Le Gipsa (Groupement d’intérêt public santé animale) est le seul centre de formation à délivrer ces diplômes. Pour y entrer, des tests d’admission sont obligatoires. Les écoles privées ne sont pas reconnues par la convention collective, leurs diplômes n’ont donc aucune valeur.

Quels débouchés ?

Le secteur des auxiliaires vétérinaires est complètement bouché à cause du trop grand nombre de personnes demandeuses d’un emploi dans ce domaine. Il est important de savoir qu’il n’existe aucune passerelle entre le métier d’auxiliaire vétérinaire et celui de vétérinaire.

Par ailleurs, les ASV, détenteurs du certificat de capacité « animaux domestiques », pourront se réorienter dans l’élevage, l’éducation ou encore la gestion d’un refuge.

Source

Vous aimerez aussi :

Comment devenir Pet Sitter ?

8 idées de métiers pour travailler avec des chiens

Top 10 des métiers en lien avec les animaux