in

Un des derniers éléphants aux défenses géantes au monde abattu au Kenya

Crédits : designerpoint/Pixabay

Satao II, un des plus vieux grands éléphants d’Afrique « aux défenses géantes » a été abattu par des braconniers dans un parc au Kenya au début du mois de mars. Il n’existe désormais plus que 25 pachydermes identiques dans le monde entier.

La mort de Satao II

Dans la parc national de Tsavo au sud du Kenya, Satao II, successeur de l’emblématique éléphant aux immenses défenses Satao I, a été tué par des braconniers, probablement par une flèche empoisonnée. Ce mode opératoire est souvent utilisé par les braconniers car il est silencieux.

« Heureusement, grâce au travail que nous réalisons en collaboration avec le Service kényan de la faune sauvage, nous avons trouvé la carcasse avant que les braconniers ne puissent lui arracher son ivoire », a déclaré Richard Moller, de l’organisation Tsavo Trust, qui travaille dans le parc. Les deux braconniers qui sont suspectés ont déjà été arrêtés.

Satao II avait des défenses très longues, qui touchaient presque le sol. Ses défenses pesaient plus de 50 kilos chacune, une aubaine pour les braconniers qui avaient sûrement prévu de les revendre sur le marché noir. À presque 50 ans, Satao II avait pourtant survécu à de nombreuses sécheresses et sûrement à plusieurs tentatives de braconnage.

Au total, les éléphants aux défenses géantes ne sont plus que 25 à travers le monde, dont 15 au Kenya. Ces éléphants sont tués pour leur ivoire qui est ensuite vendu sur le marché asiatique. Le braconnage des éléphants pour leurs défenses met l’espèce profondément en danger.

Bien qu’ils soient placés dans des parcs et des réserves, la protection des éléphants est devenue très difficile. Les braconniers sont déterminés et de plus en plus armés. Sur le mois qui vient de s’écouler, un ranger de Tsavo ainsi qu’un autre ranger kenyan ont été tués.

éléphant défenses ivoire
Crédits : iStock

Vers la fin des éléphants d’Afrique

Le commerce de l’ivoire est interdit depuis 1989, ce qui n’empêche en rien les braconniers de continuer leurs actes atroces. En espérant que la Chine tienne sa parole lorsqu’elle a annoncé qu’elle mettrait fin au marché de l’ivoire dans son pays d’ici la fin de l’année 2017. Ainsi, cela permettrait de faire cesser de vivre le plus grand marché de l’ivoire mondial. En effet, en Chine, posséder un objet en ivoire est un signe de richesse. En moyenne, un kilo d’ivoire peut être vendu 800 euros.

Le nombre d’éléphants en Afrique ne cesse de diminuer et ce phénomène s’est accru ces 25 dernières années. Le continent compte près de 111 000 éléphants de moins qu’il y a dix ans. Ils ne seraient donc plus que 415 000 en Afrique aujourd’hui. En moyenne, 30 000 éléphants disparaissent chaque année, ce qui équivaut à 82 animaux tués par jour à cause du braconnage. À noter que la situation des rhinocéros en Afrique est tout aussi dramatique que celles des éléphants.

Source

Vous aimerez aussi :

Cimetières d’éléphants : existent-ils vraiment ?

Haute-Vienne : une maison de retraite pour éléphants ouvrira ses portes en 2018

Les éléphants ont-ils vraiment peur des souris ?