in

Echidné : 5 choses à savoir sur ce mammifère surprenant

Échidné
Crédits : pelooyen/iStock

Ce mammifère peu connu a de quoi nous surprendre. En effet, l’échidné a de nombreuses particularités. Cet animal peut notamment vous faire penser à un grand hérisson ou à un porc-épic avec son manteau piquant. Voici 5 choses à savoir sur ce spécimen incroyable. 

1/ Conditions de vie

Il n’existe plus que 4 types d’échidnés dans le monde : une espèce en Australie (à nez court) et trois autres en Nouvelle-Guinée (à nez long). Celui d’Australie est habitué à tous les milieux tandis que les échidnés au nez long préfèrent les zones forestières.

La situation de l’échidné au nez court est plutôt stable en Australie, contrairement à ceux de Nouvelle-Guinée. En effet, ils sont reconnus comme vulnérables d’après l’Union internationale pour la conservation de la nature, car ils sont victimes du développement des activités agricoles. Comme plusieurs animaux, ils subissent ainsi fortement les effets des activités humaines. Ces changements de milieux ne leur permettent plus de vivre en sécurité.

2/ Ses particularités

Semblable à un hérisson, il est en réalité cousin avec l’ornithorynque. Ce mammifère fait partie de l’ordre des monotrèmes, car il a la spécificité de pondre des œufs tout en allaitant par la suite ses petits. La femelle fait généralement un seul œuf par portée qu’elle garde dans une poche jusqu’à l’éclosion pendant dix jours environ.

Le mâle a aussi une particularité quasiment unique chez les animaux : ses testicules sont internes et son pénis possède quatre boules à l’extrémité. Il fait ainsi partie des espèces ayant le sexe le plus atypique !

Échidné
Crédits : Andrew Haysom/iStock

Par ailleurs, les mâles sont recouverts de piquants et de poils, et sont dotés d’éperons venimeux placés sur leurs pattes arrière.

Plutôt musclés, ils se recroquevillent rapidement sur eux-mêmes lorsqu’ils sentent un danger. Leur armure naturelle leur offre une réelle protection. Ainsi, les prédateurs font face à une boule piquante qu’ils ne peuvent pas défaire. Ce réflexe les protège des différentes attaques qu’ils peuvent subir.

3/ Son alimentation

Le museau de l’échidné peut aller jusqu’à 7,5 cm, voire plus pour celui au long nez ! Au bout de son museau, il a une petite bouche sans dents. Son ouïe est très sensible aux basses fréquences pour entendre les bruits des insectes qu’il mange. Toutefois, sa longue langue collante lui permet d’attraper les termites, les fourmis et toutes les minuscules bestioles dont il se nourrit. Certains peuvent également s’alimenter de vers ou de limaces, mais tout cela dépend de leur lieu de vie.

4/ Sa taille et son poids

Les échidnés à nez court peuvent mesurer jusqu’à 50 cm de long (35 cm pour les plus petits). Leur poids varie selon leur sexe. Le plus léger pèse autour de 3 kg, contre 7 kg pour les plus imposants. Les échidnés à long nez sont quant à eux plus grands, mais aussi plus lourds. En effet, ils peuvent atteindre 1 m de long et peser jusqu’à 10 kg.

Échidné
Crédits : Andrew Haysom/iStock

5/ Bon à savoir

Comme son cousin l’ornithorynque, sa température est assez basse (entre 30 et 33°). Il ne supporte pas les grosses chaleurs ni les faibles températures. Ainsi, lorsqu’il fait trop chaud ou trop froid, il est plus lent. En effet, s’il fait trop chaud il ne devra pas faire monter sa température corporelle et lorsqu’il fait froid, il ne peut pas avoir une allure habituelle. Enfin, cet animal peut vivre en moyenne dix ans. Toutefois, sa longévité sera plus longue s’il évolue en captivité.