in

5 infos surprenantes sur les chats noirs !

Crédits : iStock / Prachanda Rawal

Dans de nombreuses cultures, le chat noir est bien souvent lié à des sentiments négatifs. Superstitions, signe de malheur et de malchance, aura malveillante… Autant d’éléments qui entourent cet animal d’une réputation particulière. Et pourtant, il existe de nombreuses autres anecdotes sur ce chat, et toutes ne sont pas négatives ! 

1. Il existe plusieurs races de chat noir

On aurait tendance à penser que les chats noirs ne forment qu’une seule entité, mais non ! On peut même recenser une vingtaine de races différentes – 22 pour être précis. Toutefois, le Bombay est la seule à comprendre des spécimens uniquement noirs ! Pour le reste, on peut notamment observer des chats au pelage noir chez le Persan, le Sibérien, le Devon Rex, le Ragdoll ou encore le Maine Coon.

2. La couleur de leur pelage peut changer

Selon les différentes pigmentations que peut avoir un chat noir, ce dernier peut en effet changer de couleur. Comment ? Tout simplement à cause des rayons du soleil s’il y est longtemps exposé ! Plus la teinte d’un chat noir est profonde, moins celui-ci aura de chances de passer à une coloration plus brune. Par ailleurs, trouver un poil blanc dans la fourrure d’un chat noir est censé porter chance ! Ce qui nous amène au troisième point…

3. Le chat noir est aussi synonyme de chance ! 

Il en sans doute l’un des animaux à faire le plus l’objet de superstitions, qu’elles soient tournées vers la bonne fortune ou son contraire. Si la culture européenne perçoit majoritairement les chats noirs comme signe de mauvais augure, ce n’est pas le cas partout !

chat noir
Crédits : _Jasmin_/Pixabay

Il existe quelques nuances, par exemple en Allemagne : croiser un chat noir – s’il arrive à votre droite – est bon signe. En Écosse, un chat noir dans la maison est signe de prospérité. De manière générale en Grande-Bretagne ainsi qu’au Japon, les chats noirs sont plutôt perçus comme porteurs de chance.

4. Chats noirs et marins, toute une histoire

En termes de superstition, les marins n’ont rien à envier aux sorcières. Logique donc que le chat noir figure parmi l’une des leurs. Très tôt dans l’histoire, il était de coutume d’avoir un chat à bord – pas forcément noir – pour préserver les denrées alimentaires et les cordages du navire des rats.

En revanche, avoir un chat noir à bord est synonyme de malheur pour les marins – sauf pour les Anglais. Toutefois, s’en débarrasser reviendrait à amener encore plus le mauvais œil lors des voyages maritimes.

5. Ils sont plus résistants à certaines maladies

En effet, il se trouve que le capital génétique qui leur confère leur robe noire est aussi celui qui est responsable d’une particularité bien précise. Ils sont considérés comme étant plus robustes que les autres chats face à certaines maladies telles que le VIH.

Une particularité qui intéresse fortement les chercheurs, à tel point que certain s’attellent à étudier la cartographie génétique du chat noir dans l’espoir de développer des remèdes !