in

5 choses à faire en cas de rencontre avec un patou

Crédits : iStock
5 choses à faire en cas de rencontre avec un patou
noté 5 - 8 votes

Lors de vos randonnées, notamment en montagne, il est tout à fait possible que vous tombiez nez à nez avec un chien de protection des troupeaux. Connus sous le nom de patous, ces chiens appartiennent en fait à la race « Montagne des Pyrénées » et sont particulièrement impressionnants. Et pour cause, leur pelage clair doit leur permettre de se confondre parmi les brebis qu’ils gardent et leur grande taille a pour but de faire fuir les chiens errants, les loups mais aussi les ours. Réputés comme étant des chiens particulièrement agressifs, de nombreux promeneurs se retrouvent complètement démunis lorsqu’ils en rencontrent sur leur chemin. Mieux vaut donc connaître les bons gestes à adopter en cas de rencontre avec un patou.

1. Gardez vos distances

La première chose à faire lorsque vous voyez au loin un troupeau protégé par un patou est de ne pas vous approcher. En effet, le patou est un chien de défense qui est dressé pour dissuader les prédateurs de s’attaquer à son troupeau. Il n’est donc pas formé pour attaquer mais pour défendre. S’il est aussi impliqué dans la protection de ses brebis, c’est parce qu’il est né et a grandi parmi le troupeau, nouant ainsi des liens forts avec les bêtes.

Si le patou vous aperçoit et qu’il voit que vous ne tentez pas de vous approcher de son troupeau, il ne vous considérera pas comme une menace et n’aura aucune raison de devenir agressif.

2. Laissez-vous sentir

Si le patou vous a repéré, il est fort probable qu’il s’approche de vous afin de vous sentir et de vous identifier. S’il ne vous considère pas comme un danger, il repartira alors aussitôt. Ainsi, il est important de le laisser s’approcher de vous, même si vous n’avez qu’une envie : partir en courant.

En effet, les patous, qui peuvent peser pas moins de 80 kilos, peuvent s’avérer être très intimidants, notamment lorsqu’ils arrivent en aboyant. Mais ne vous laissez pas impressionner et laissez-le gérer la situation tout en essayant de contrôler votre peur. Restez calme, lâchez votre bâton, ne faites aucun mouvement brusque et gardez vos bras le long du corps ou dans vos poches. Si vous êtes en vélo, posez pied à terre et avancez doucement.

3. Ne le touchez pas

Certains randonneurs se laissent attendrir par le physique de peluche des patous et tentent alors de les caresser. C’est là que les accidents se produisent le plus souvent. En effet, malgré leur apparence de gros nounours, les patous sont tout sauf dociles.

patou chien de montagne des pyrénées
Crédits : iStock

Et s’ils sont avec leur troupeau, ils pourraient percevoir vos caresses comme des menaces et vous mordre. De même, ne leur donnez surtout pas à manger et ne les prenez pas en photo. Et si vous êtes avec des enfants, créez une barrière entre le chien et eux et demandez-leur de plaquer leurs bras sur leurs poitrines.

4. Contournez le troupeau

Une fois que le patou vous aura senti, ne croyez pas que vous aurez le droit de traverser son troupeau. Au contraire, cela aurait pour effet de le pousser à vous attaquer. Préférez contourner largement le troupeau, même si cela rallonge votre parcours.

Et si le patou vous suit, laissez-le faire. Il s’assure seulement que vous ne prenez pas le chemin qui mène à son troupeau. Une fois que vous serez suffisamment loin de ce dernier, il vous laissera tranquille et retournera à son poste. Mais attention, même s’il vous suit de manière plus ou moins agressive, ne le regardez surtout pas dans les yeux, il pourrait l’interpréter comme un défi. En revanche, s’il se met à grogner ou à montrer les crocs, faites demi-tour immédiatement et tant pis pour la rando.

5. Tenez votre chien en laisse

Si vous avez un chien, mettez-le en laisse afin de l’empêcher de se diriger vers le troupeau. Et si vous voyez le patou venir vers vous, laissez-le renifler votre chien. Si vous le prenez dans vos bras, le patou pourrait mal interpréter ce geste et devenir agressif.

Si votre chien est du genre agressif, tentez de le mettre au milieu de votre groupe afin de créer une barrière entre le patou et lui, comme pour les enfants.

Source

Vous aimerez aussi :

5 choses à faire en cas de rencontre avec un loup

5 choses à faire en cas de rencontre avec un sanglier

Randonner avec son chien : les précautions à prendre