in ,

10 espèces protégées que l’on peut observer en France

Crédits : iStock / Andrew_Mayovskyy

Le réchauffement climatique, la pollution, l’activité de l’Homme, etc. constituent autant de menaces pour les animaux. Il est donc nécessaire de protéger certaines espèces. De nombreuses espèces sont protégées en France, en voici 10 exemples. 

Bon à savoir : en cas de manquement à l’arrêt de préservation de ces espèces, depuis 2013, les personnes en infraction peuvent écoper de 7 ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende.

1. Le hérisson d’Europe

Le hérisson est un animal semi-nocturne. Il chasse la nuit. La principale menace de cet animal est le trafic routier. En effet, quand il a peur, il se met en boule, même quand un véhicule arrive. Plus de 10 000 hérissons sont tués chaque année à cause de la route – sans compter ceux qui sont blessés. Certains sont aussi empoisonnés par les humains. Seuls 4 hérissons sur 1000 survivent jusqu’à 10 ans.

Crédits : Daniel Jolivet/Flickr

2. Le castor d’Europe

Le castor est le plus gros rongeur d’Europe. Il a disparu de nombreuses régions depuis quelques siècles car il a longtemps été chassé pour sa viande, sa fourrure et son odeur qui était utilisée en parfumerie. Au début du 20e siècle, il n’y avait plus que 100 castors en basse vallée du Rhône. Mais maintenant, ils sont environ 15 000 répartis sur l’ensemble du territoire. Le castor est très souvent confondu avec le ragondin.

Crédits : Wikipedia

3. La loutre d’Europe

C’est un mammifère carnivore semi-aquatique et nocturne. Le seul ennemi de la loutre en France est l’être humain. Pendant près de 50 ans aux 19e et 20e siècles, plus de 4000 loutres étaient piégées par an. Maintenant, la chasse de l’espèce est interdite, même si elle reste toujours menacée. En effet, les cours d’eau sont très pollués et les loutres n’ont plus assez de poissons pour se nourrir. Elles souffrent également de l’emploi de pesticides et il n’est pas rare qu’elles se fassent heurter sur la route.

Crédits : Wikipedia

4. L’ours brun

L’ours brun est le plus grand mammifère français menacé. Ils étaient chassés à l’époque pour leur viande et leur fourrure. Aujourd’hui, la présence de l’ours pose problème aux éleveurs puisque certains attaquent les troupeaux. Des camps anti-ours se sont donc créés. En 2020, deux ours ont déjà été retrouvés morts, dont un tué en juin de balles dans le corps. Les ours bruns ne sont plus qu’une cinquantaine dans les Pyrénées.

ours
Crédits : bodsa / Pixabay

5. Le bouquetin des Alpes

Il vit dans les milieux montagneux et était chassé à l’époque comme gibier. La chasse de cet animal a cependant été interdite en 1962. Il a pu survivre grâce à la réintroduction de l’espèce en milieu naturel. L’espèce n’est normalement plus en danger.

Crédits : George Hodan/PublicDomainPictures.net

6. Le phoque gris

Le phoque gris est une espèce très appréciée de l’Homme car c’est un animal curieux. C’est une espèce qui se déplace beaucoup. Au 19e siècle, elle est chassé pour sa fourrure et sa graisse et a donc disparu de nombreuses régions. Le phoque est maintenant protégé, mais souffre des eaux polluées et du braconnage, même si les effectifs ont augmenté.

Crédits : A_Different_Perspective/Pixabay

7. Le grand dauphin

Ce grand mammifère marin est menacé par la pollution des eaux, mais aussi par les filets de pêche. Effectivement, il se coince dans les filets et se noie car il ne peut plus remonter à la surface pour respirer. Environ 3 000 dauphins meurent chaque année de cette façon. Cette espèce n’est pas en déclin, mais elle pourrait s’éteindre au vu des menaces si aucun contrôle n’est fait.

Crédits : Piqsels

8. La cistude d’Europe ou tortue des marais

C’est une tortue d’eau douce. Elle est protégée, car ses effectifs diminuent fortement. Elles sont également peu car elles étaient auparavant chassées pour être consommées. Actuellement, c’est la pollution et les activités humaines qui lui posent problème (pollutions des cours d’eau, bétonnage de certains endroits).

Crédits : Wikipedia

9. Le lézard des murailles

Ce lézard habite dans les murs, les tas de pierres ou encore dans les rails. Il est menacé à cause de l’Homme et la présence de nombreux pesticides. Il souffre également de la perte de son habitat, et ses proies disparaissent également petit à petit.

Crédits : Julien Bensliman/Flickr

10. Le brochet

Le brochet est un poisson qui régresse à cause de l’assèchement des cours d’eau. En effet, le drainage agricole rend les zones moins longtemps inondées et les poissons n’ont donc pas le temps de rejoindre les embranchements alentour du cours d’eau. De plus, la pollution et la surpêche sont également problématiques pour cette espèce.

Crédits : Wikipedia