in ,

Zoom sur la Camargue : 4 animaux emblématiques de la région

Crédits Lara_Uhryn / iStock

La Camargue est une région naturelle se situant près de la ville d’Arles. Elle est connue pour sa faune et sa flore unique. Elle est d’ailleurs classée comme une réserve de biosphère et un possède un parc naturel régional. On vous présente 4 animaux emblématiques que vous pourriez observer en vous rendant dans ce coin de paradis !

1. Le flamant rose

Cet oiseau unique a choisi de s’installer en Camargue, le seul endroit en France où il est présent toute l’année. On recense même jusqu’à 30 000 flamants roses en été. Classé comme espèce protégée, il est observable facilement dans de nombreux endroits comme le parc ornithologique du Pont de Gau, ou dans l’étang du Fangassier. Et depuis 2020, ces oiseaux se portent à merveille, avec notamment un baby-boom record de 12 000 naissances en août de cette année-là !

flamant rose
Crédits : Jiri Hrebicek/iStock

Le saviez-vous ? La couleur rose de son plumage est due à son alimentation, constituée principalement de crevettes !

2. Les chevaux

Cet animal majestueux est un emblème pour la Camargue. Avec sa robe banche-grisâtre, il mesure entre 1,35 et 1,50 mètre. La légende camarguaise veut qu’il ai sauvé un homme qui venait de sauter dans la mer pour échapper à un taureau. L’animal aurait surgi de l’écume pour venir à la rescousse de l’homme, puis lui aurait dit “Je ne serai jamais ton esclave, mais ton ami”.

Le cheval a longtemps été utilisé pour les activités agricoles, mais aussi pour repousser les taureaux. Il était aussi utile pour l’entretien des zones marécageuses.

Aujourd’hui en Camargue, de nombreux locaux proposent des balades à dos de cheval pour découvrir la région. Une ambiance relaxée au cœur de la nature. Il est aussi observable à l’état sauvage !

cheval camargue
Crédits : ANDREYGUDKOV/iStock

3. Les taureaux

Le taureau était historiquement utilisé dans certaines pratiques agricoles, afin de tirer les charrues par exemple. Ils étaient très respectés, considérés par leur allure comme les rois de la Camargue.

Malheureusement l’industrie du divertissement espagnol a peu à peu importé les pratiques de la corrida en Camargue. Aujourd’hui, ces combats sont ancrés dans la tradition. Un projet de loi est en attente dans le but d’interdire la corrida sur tout le territoire français.

D’autres spectacles, comme la course camarguaise, ont lieu dans les arènes. Le but est cette fois d’attraper des accessoires accrochés aux cornes du taureau.

Cet animal est tout de même encore observable à l’état sauvage, mais mieux vaut ne pas l’approcher !

taureau camargue
Crédits : LianeM/iStock

4. Le garde-bœuf

On finit avec cet oiseau, moins emblématique mais très présent sur le territoire ! Il vit dans les troupeaux de chevaux ou de moutons, car il est très utile pour eux. En effet, le garde-bœuf se nourrit d’insectes et retire ainsi les tiques et les mouches des bovins et des chevaux. Il porte bien son nom !

garde boeuf
Crédits : Jean Pierre Trouillas