in ,

VIDÉO : les images choquantes de ce jeune handicapé moteur qui se voit refuser l’entrée de Carrefour avec son chien

handicapé chien d'assistance
Crédits : Capture YouTube/Fondation 30 Millions d'Amis
VIDÉO : les images choquantes de ce jeune handicapé moteur qui se voit refuser l’entrée de Carrefour avec son chien
noté 5 - 1 vote

Ce jeune handicapé moteur de 27 ans a vécu une mésaventure dont il se serait bien passée au début de ce mois d’août… En voulant faire ses courses dans un magasin Carrefour de Toulouse (31) avec Jumbé, son chien d’assistance, il s’est vu rattraper par les employés du supermarché qui lui ont ordonné de laisser son chien dehors. Totalement révoltant. 

Sortez immédiatement

Si la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances précise que “les chiens d’assistance aux personnes handicapées peuvent pénétrer dans tous les lieux ouverts au public. […] Les magasins qui, par mesure d’hygiène, sont interdits aux animaux sont également dans l’obligation d’autoriser l’accès des chiens d’assistance accompagnant leurs clients titulaires d’une carte d’invalidité“, ce n’est pas pour rien.

Or, cet employé de Carrefour a semble-t-il jugé préférable de passer au-dessus de la loi en demandant à Kévin Fermine, un jeune handicapé moteur, “de sortir immédiatement” du magasin. En cause ? La présence de son chien d’assistance. Pourtant, c’est la deuxième fois que Kévin se rend dans ce magasin et qu’il se heurte au même refus. Il a bien tenté d’expliquer une première fois que le supermarché était dans l’obligation d’accepter son chien, mais apparemment le message n’est pas passé.

Carrefour en tort

Afin de dénoncer ces pratiques encore en cours dans certains magasins, Kévin à demandé à Odile Maurin, présidente de l’association Handi Social, de l’accompagner pour filmer cette scène surréaliste.

« C’est inadmissible, peste Odile Maurin. Il y était une semaine auparavant et la même chose s’était produite. C’est pourquoi il nous a demandé de l’accompagner lorsqu’il y est retourné. Entre-temps le patron ne s’était visiblement pas renseigné sur la loi ! »

L’enseigne Carrefour, gênée par l’ampleur prise par l’affaire sur les réseaux sociaux s’est vue contrainte de s’excuser : « Nous renouvelons toutes nos excuses pour les faits qui se sont déroulés vendredi (3 août 2018, NDLR) dans notre magasin franchisé toulousain, rapporte l’enseigne sur Twitter. Sachez que notre enseigne est engagée depuis plusieurs années en faveur des personnes en situation de handicap. Dans ce cadre, Carrefour a lancé en 2017 avec l’association Handi’Chiens des actions de sensibilisation auprès du grand public et a permis de financer l’éducation de chiens pour l’assistance d’enfants et d’adultes. Par ailleurs, un rappel de la réglementation va être lancé auprès de nos équipes magasins, afin de les resensibiliser. »

Source

Vous aimerez aussi :

VIDÉO : un âne prend soin d’un chien handicapé et c’est vraiment émouvant

Ce chat handicapé aux mimiques hilarantes fait le buzz sur la toile

L’histoire de cette photo devenue virale va vous faire pleurer