in ,

Un zoo responsable de maltraitances ferme enfin ses portes : une trentaine d’animaux sauvés !

Crédits : capture YouTube / AFP News Agency

Voilà un combat de plusieurs années qui se conclut par un succès pour la défense et la protection des animaux. Ici, ce sont ceux qui étaient hébergés dans un zoo pakistanais qui sont concernés. Après des années de mauvais traitements, une trentaine d’animaux va enfin pouvoir quitter cet endroit. 

L’éléphant le plus seul au monde

C’est en effet ainsi que l’on a surnommé Kaavan, un éléphant d’Asie donné au zoo de Marghazar en 1985 par le Sri Lanka. Or, cet établissement situé à Islamabad s’est au fil des ans rendu responsable de mauvais traitements envers ses pensionnaires, dont Kaavan est devenu le symbole.

Durant ses 35 ans de vie au zoo, le pachyderme a passé de longs moments enchaîné et seul dans son enclos, nourri uniquement de canne à sucre – le tout bien sûr sans aucune distraction. Sa compagne Saheli est en effet décédée en 2012. Il souffre également d’obésité. À tel point que lorsqu’une vétérinaire californienne visite le zoo il y a quelques années, elle est scandalisée par ce qu’elle voit.

🇵🇰🔸#FOURPAWSinPakistan🔸🇵🇰 : Dr Amir Khalil and his team support the rescue of about 30 zoo animals in Islamabad!After a…

Publiée par FOUR PAWS International sur Lundi 31 août 2020

La fin du calvaire, enfin

«J’ai été horrifiée de découvrir qu’il était enchaîné depuis 28 ans», affirme Samar Khan. Une réaction qui ne tarde pas à être partagée par de nombreuses personnes et associations et ONG de défense des animaux dans le monde entier, dont Four Paws a tout de suite fait partie. Et c’est en partie grâce au travail de cette association que Kavaan a pu être extrait de cet enfer.

Mais l’indignation s’est aussi exprimée via les voies officielles. La situation avait également fait réagir les autorités pakistanaises au printemps, la justice ordonnant le transfert des animaux maltraités vers des lieux où ils pourraient recevoir des soins adéquats et une vie plus clémente. Par delà cette décision, c’est la fermeture du zoo qui a donc été demandée.

Une trentaine d’animaux sauvés

C’est ainsi qu’avec l’aide de Four Paws, les autorités s’attellent au transfert des animaux. Et leur aide n’est pas de trop. Une ourse victime d’une infection a déjà pu être prise en charge en urgence.

En juillet dernier, deux lions sont en effet décédés peu après leur transfert durant lequel ils ont été poussés dans des cages de transport via un incendie volontaire dans leur enclos… Le stress et l’intoxication à la fumée auraient précipité la mort de ces lions déjà affamés et faméliques.

Deux autruches auraient vraisemblablement subi le même sort. Pour ce qui est de Kaavan, l’éléphant va être transféré dans un sanctuaire au Cambodge, au sein duquel il pourra observer un régime alimentaire adapté et profiter de stimulations intellectuelles. Il a déjà pu bénéficier d’une visite médicale, la première depuis de nombreuses années.