in

Tout ce qu’il faut savoir pour avoir un gecko chez soi !

Crédits : jamcgraw/iStock

Les animaux de compagnie sont de plus en plus variés. En effet, nous voyons un nombre croissant de reptiles devenir les compagnons de plusieurs personnes. Néanmoins, bien que certains aient envie d’avoir des animaux peu courants, il ne faut pas oublier les spécificités et attentions particulières qu’ils nécessitent. Le serpent, l’araignée, le gecko… Tous ces animaux ne paraissent pas réellement adaptés à la vie avec les humains. Voici quelques informations sur les geckos, afin d’en connaître davantage sur eux.

Il existe différentes espèces de geckos, avec des besoins différents. Le gecko léopard, le gecko à crête, le gecko géant de Madagascar ou encore le gecko ligné… Il est nécessaire de bien se renseigner sur leurs besoins car ils n’ont pas tous les mêmes caractéristiques.

Son habitat artificiel 

Les geckos viennent de plusieurs pays différents, souvent chauds. De fait, vous ne pouvez pas l’installer chez vous et le laisser se balader librement. Il faudra acheter un terrarium adapté et suffisamment grand pour pouvoir l’y installer. Le minimum recommandé pour un gecko adulte est un terrarium de 60Lx45lx45H.

Pour améliorer les conditions de vie de votre animal, vous devez créer un espace similaire à son habitat naturel dans le terrarium. Vous aurez besoin de plusieurs matériaux et accessoires. Tout d’abord, il faut bien veiller à avoir un espace chaud (dans un coin du terrarium par exemple avec une plaque chauffante), un espace frais et un espace humide.

Pour le sol, il est important de choisir un bon substrat. Évitez le sable, car les geckos peuvent en ingérer, ce qui peut par la suite être problématique pour leur santé. Vous pouvez utiliser du substrat litaspen, très absorbant et sans risque en cas d’ingestion (il en existe différentes sortes).

Il convient aussi de faire attention à l’éclairage artificiel dans votre terrarium. Cette lumière ne doit pas les agresser. De plus, installer plusieurs cachettes est essentiel pour votre animal. Vous pouvez en installer trois, une dans la zone chaude, une dans la zone fraîche et une dans la zone humide. La zone humide peut être installée à l’aide d’un substrat différent du substrat sec, prévu pour cet emplacement.

Gecko
Crédits : Faabi/iStock

La nourriture du gecko 

Certains geckos sont uniquement insectivores, tandis que d’autres peuvent aussi manger quelques fruits bien mûrs. Il est utile de mettre deux gamelles dans le terrarium de son gecko. Une gamelle pour l’eau fraîche, qui doit être changée tous les jours, et une autre pour du calcium. Votre animal doit en avoir suffisamment pour ne pas avoir de carences.

De plus, cet animal doit se nourrir d’insectes comme des vers de farine (riches en phosphore, mais pauvre en calcium) ou encore des grillons, que l’on peut trouver en animalerie spécialisée. Ils peuvent être saupoudrés avec des vitamines et du calcium afin d’être plus riches. L’alimentation doit être variée afin qu’il ait tous les nutriments essentiels à son bon développement.

Gecko
Crédits : MattiaATH/iStock

Les soins nécessaires au bon développement d’un gecko

Pour que votre gecko puisse vivre convenablement en captivité, il est important de faire attention aux soins dont il a besoin, à son habitat, mais aussi aux coûts que cela représente. De plus, les geckos peuvent vivre jusqu’à 20 ans : c’est une décision et une responsabilité à assumer jusqu’au bout ! Les geckos vivent la nuit, donc vous ne verrez pas beaucoup ces animaux se déplacer en journée. Par ailleurs, bien qu’ils soient généralement calmes, il faut faire attention si l’on souhaite les manipuler. Il est nécessaire de ne pas les porter plus de 10-15 minutes et rester très proche du sol, afin de ne pas les stresser. Ce sont des animaux terrestres et qu’ils restent très fragiles.

Bien s’informer avant d’avoir un animal comme celui-ci est primordial. Bien que tous les animaux aient besoin de soins particuliers, ceux-ci ne sont pas réellement adaptés pour vivre avec les Hommes, dans des petits espaces. C’est pour cela qu’il faut avoir conscience de ce que cela représente afin d’être sûr de pouvoir en adopter un.

gecko léopard
Crédits : Vassil/Wikimedia Commons

Les coûts à prévoir 

Les coûts à prévoir sont variés pour ce genre d’animal. Vous pouvez trouver différents tarifs si vous souhaitez en acheter un. Toutefois, il est indispensable d’en obtenir un dans un lieu réputé, correct et certifié. En effet, il ne faudrait pas favoriser les mauvais trafics ou les ventes douteuses. Il est aussi possible d’en adopter dans des associations ou refuges. Certaines personnes s’en séparent notamment suite à un déménagement ou par manque de temps pour l’entretien.

Par ailleurs, il est essentiel d’assumer les coûts pour le terrarium et tout le matériel – la décoration, la nourriture – mais aussi les soins vétérinaires adaptés. Adopter un animal n’est pas une décision à prendre à la légère. Il est conseillé de réfléchir très sérieusement à cette question… Mais aussi de se renseigner avec sérieux sur l’espèce que l’on souhaite avoir, afin de répondre parfaitement et sans faille à tous ses besoins. Le bien-être des animaux doit rester une priorité en toute circonstance.