in ,

Randonnée : j’ai peur de croiser un serpent, que faire ?

Crédits : Jan Simons / Pexels

Les températures augmentent, et votre envie de vous balader en forêt aussi ! Pourtant, si vous êtes un adepte de la randonnée vous avez forcément déjà eu peur de croiser un serpent dans la nature. Ces reptiles inspirent souvent la crainte. Mais en France, les serpents sont fuyards et il est facile de les éviter, on vous explique tout ça !

Où trouver des serpents ?

Bien qu’ils soient présents un peu partout en France, le sol ne grouille pas de serpents. Ils seront d’ailleurs plus rares durant la journée. C’est un animal qui vit la nuit et profite de la journée pour se reposer. Mais il faut tout de même faire attention, en France il existe 12 espèces de serpents différents, avec chacun son mode de vie. Si certains aiment l’humidité et les rochers, d’autres préfèrent les endroits secs et dégagés. On ne peut donc pas affirmer si la zone dans laquelle vous vous baladez abrite des serpents. Alors, comment faire ?

Savoir si le serpent est dangereux

En France, il existe 2 grandes familles de serpents : les couleuvres et les vipères. Si la couleuvre et inoffensive, la vipère est elle dangereuse. Avant de connaître les risques, il faut d’abord savoir les différencier. La technique est simple, il faut regarder les yeux. Si les pupilles du serpent sont rondes, c’est une couleuvre. Mais si elles sont fines – une forme de trait – comme les pupilles d’un chat, alors c’est une vipère et là il faut faire attention.

La vipère fait partie des serpents venimeux mais elle est très peureuse. Elle évite de vous affronter. Si elle se sent en danger, elle se redressera et se mettra en forme de S, puis sifflera pour vous faire comprendre qu’elle peut attaquer. Elle peut vous mordre si vous ne reculez pas.

couleuvre serpent
Couleuvre. Crédits : Dariusz Banaszuk/Pixabay

Comment éviter d’en arriver là ?

Il est rare de devoir confronter un serpent. En effet, vous n’êtes pas une proie pour ces animaux. À l’inverse, ils auront peur de vous et chercherons à fuir. C’est donc à vous de les effrayer ! Pour ça rien de méchant, le serpent étant sourd et myope, il sera réactif uniquement aux vibrations du sol. Ainsi, il entendra vos pas et fuira alors n’hésitez pas à marcher à pas lourd !

Le seul risque, c’est de ne pas faire attention et de marcher sur un serpent. Ces reptiles évitent d’attaquer et ne le font qu’en dernier recours… Si vous marchez sur eux par exemple. C’est de cette façon que la plupart des morsures arrivent. C’est pourquoi il faut faire attention où vous mettez les pieds.

vipère serpent
Vipère. Crédits : taviphoto/iStock

Ne les attaquez pas

Si vous croisez un serpent plus proche que prévu, évitez-le et ne cherchez pas à lui faire du mal. La vipère est rapide et réussira peut-être à vous toucher plus vite que vous. Et les couleuvres sont inoffensives, alors pas besoin d’essayer de vous battre !

De plus, le serpent est une espèce menacée et donc protégée depuis 1976. Les tuer peut vous coûter jusqu’à 915 € !

Que faire en cas de morsure ?

Les inattentions peuvent arriver, et il se peut que vous vous fassiez malheureusement mordre par une vipère. Elles ne délivrent pas de venin à toutes les morsures, mais par précaution rendez-vous au plus vite aux urgences, ou appeler le 15. La morsure va faire gonfler le membre, donc enlevez tout ce qui peut serrer la zone (chaussures, bague, etc.).