in

Quelle est la différence entre l’éléphant d’Afrique et l’éléphant d’Asie ?

Crédits : Geschenkpanda/Pixabay

L’éléphant d’Afrique et l’éléphant d’Asie font tous deux partie de la famille des éléphantidés. Ce sont les seules espèces encore en vie de la branche des Proboscidiens (ordre caractérisé par une trompe), auquel le mammouth appartenait également. Il existe toutefois des différences notables qui permettent de distinguer ces illustres animaux terrestres. 

Il faut tout d’abord savoir que l’on dénombre deux variétés distinctes de pachydermes sur le continent africain : l’éléphant de savane et l’éléphant de forêt. Chez ces bestiaux, ce sont les mâles les plus imposants. En outre, l’éléphant de savane d’Afrique peut atteindre quatre mètres au garrot et peser sept tonnes. Celui de forêt est quant à lui légèrement plus « chétif » : il pèse six tonnes pour 3,5 m. Comparons maintenant ces éléphants d’Afrique à leur cousin d’Asie.

éléphants forêt Afrique
Des éléphants d’Afrique de forêt. Crédits : Thomas Breuer/Wikimedia – CC by 2.5

Des différences au niveau des corpulences et des oreilles

Le plus gros pachyderme est l’éléphant d’Afrique. En Asie, l’animal peut en effet au maximum mesurer 3,5 m et avoisiner les cinq tonnes. La taille des oreilles reste néanmoins LA première grande distinction visible. Les oreilles de l’éléphant d’Afrique sont très larges et lui permettent de se ventiler au milieu des terres ardentes africaines.

éléphant d'Afrique
L’éléphant d’Afrique. Crédits : tomtom4167/Pixabay

Une anatomie différente vue de près

Les autres distinctions physiques chez l’éléphant d’Afrique sont les suivantes :

  • un crâne assez rond
  • un dos creusé
  • deux protubérances au bout de la trompe
  • le mâle ET la femelle possèdent des défenses
  • des défenses très longues, certaines pouvant mesurer jusqu’à 3 m de long
  • une peau plus fripée que celui d’Asie

Voici à présent les caractéristiques chez l’éléphant d’Asie :

  • un dos rond
  • deux bosses sur le crâne
  • des défenses plus petites, mesurant tout de même au maximum deux mètres
  • aucune défense n’est présente chez la femelle
  • une peau plus lisse que celui d’Afrique
éléphant d'Asie
L’éléphant d’Asie. Crédits : sasint/Pixabay

Un habitat naturel propre à chaque espèce éléphantine

Tout d’abord, le pachyderme d’Afrique de savane évolue dans les prairies et les déserts du Kenya, d’Ouganda, de Namibie, du Mozambique, d’Afrique du Sud, de Tanzanie, du Botswana et de la République démocratique du Congo. L’éléphant de forêt est quant à lui répandu dans les bois denses d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest. L’éléphant d’Asie se concentre pour sa part dans les forêts et les champs de la Thaïlande, du Sri Lanka, de Sumatra, du Myanmar, de la Malaisie et de l’Inde.

Éléphants dans la savane africaine. Crédits : kalhh/Pixabay

Vous connaissez désormais chaque détail permettant de dissocier ces nobles créatures qui, de prime abord, se ressemblent à s’y méprendre. Ce ne sont pas les seules espèces quasi semblables dans le royaume animal. Vous vous êtes probablement déjà posé ce genre de questions : est-ce un dromadaire ou un chameau ? Vois-je un lama, ou bien un alpaga ? Aperçois-je un crapaud ou une grenouille ? Rassurez-vous, de nombreuses explications sur leurs caractéristiques propres vous attendent ici. Après quoi, vous ne les confondrez jamais plus !