in ,

Pour faire face aux abandons, la SPA lance le mois de l’adoption

Crédits : iQtock / RobertHoetink

C’est un bilan mitigé que la SPA a communiqué dernièrement, déplorant un nombre important d’abandons durant les mois de juillet et août 2020. Afin de permettre à un maximum de pensionnaires de trouver un foyer et soulager les centres d’accueil, l’association a donc officiellement lancé “le mois de l’adoption”. 

Un été encore marqué par de nombreux abandons

Chaque printemps, la SPA – et d’autres associations – mettent en place des campagnes de sensibilisation pour prévenir contre les abandons d’animaux domestiques. Si ces dernières ont pour mérite de rappeler qu‘adopter un animal implique des responsabilités, il semblerait que certains personnes restent ignorantes.

Car au vu des chiffres fournis par la SPA cet été, on ne peut que déplorer l’insensibilité dont des propriétaires font preuve. Ces sont en effet 8558 animaux qui ont été accueillis par l’association ne serait-ce que pour juillet et août 2020, avec une augmentation du nombre de chatons. Un effet à lier au confinement, qui a empêché la stérilisation et entraîné un nombre plus élevé de chatons au printemps.

Note positive toutefois : le nombre de chiens abandonnés à diminué de 14%. Bien que timide, ce chiffre reste encourageant !

chien sent chaton
Crédits : iStock

En quoi consiste le mois de l’adoption ?  

D’habitude, la SPA organise des weekends de portes ouvertes en septembre afin de maximiser les chances d’adoption. Mais cette année est particulière à plus d’un titre. Avec le confinement, les adoptions on été rendues plus difficiles, et ce malgré la mise en place d’un protocole précis avec le programme “Adoption solidaire”.

Pour ce mois-ci, l’association a une nouvelle fois dû s’adapter au titre suivant :

«Un afflux soudain de personnes serait un risque considérable», tant pour les bénévoles que pour les visiteurs.

C’est donc un mois particulier qui s’annonce dans la soixantaine de refuges français. L’objectif est clair : il s’agit de trouver 3 300 familles responsables pour adopter des animaux domestiques entre le 14 septembre et le 4 octobre. La SPA met ainsi de nouveau l’accent sur la nécessiter d’adopter en refuge plutôt que d’acheter un animal.

Bien réfléchir avant d’adopter

Adopter un animal est une responsabilité immense et permet de le sauver en lui offrant une nouvelle vie. Mais il s’agit avant tout d’un geste solidaire qui fait appel à la générosité de tous et toutes.

Après les chiffres mitigés de cet été en raison des abandons, cela permettrait en effet de contrebalancer les abandons et aider les refuges à toujours mieux accueillir et prendre soin de leurs pensionnaires.

Alors si vous souhaitez accueillir un nouveau membre de la famille dans votre foyer, c’est le moment ou jamais !